addDNA

Bonjour bienvenue dans ma sandbox , les projets à critiquer sont en bas

notation: 0+x

Objet # : SCP-XXXX

Niveau de Menace : Orange
En cas de risque de réaction en chaine , reclassification automatique en Rouge
Classe :Euclide

COUTEAU

Exemple d'instance de SCP-XXX-fr refondue en objet communs (ici des outils de chirurgie).

Procédures de Confinement Spéciales : Les instances de SCP-XXX-fr , doivent être entreposé dans des salles de stockage sécurisées à forte réalité. Seul le personnel d’un niveau minimum de 3/XXX portant une combinaison de sécurité P4 modifiée avec ancre de réalité de Scranton portatives (ARSp) peut pénétrer dans la pièce.

Les instances doivent être vitrifiées et stockées dans des silos en acier inoxydable protégés contre les chocs. Le sol de la zone sécurisé doit être constitué d’alvéoles en bétons hexagonales permettant l’accueil desdits silos.

Un niveau de réalité de 3 Humes minimum doit être constamment maintenu dans la salle grâce à un maillage d’ARS et compteur de Kant. Un réseau d’alerte et d’intervention rapide doit réagir en cas de chute de la réalité ou d’absence de signal des compteurs (consigne 2.5 humes) afin de remplacer le matériel défaillant.

Note importante:

Cette procédure de confinement ne concerne que le stockage et les manipulations pour l'étude des instances confinées au site Aleph.
Pour toutes précisions sur la recherche et sécurisation temporaire veuillez-vous référer aux protocoles suivants :

Protocole XXX/1 « déminage antique » pour la détection d’un potentiel gisement.

Protocole XXX/2 « Chantier magique » pour l’extraction des instances de SCP-XXX-fr

Protocole XXX/3 « chaine de réalité » concernant le transport et la sécurité

Description : SCP-XXX-fr est une pièce intégrée dans certaines technologies thaumaturgiques antiques utilisées dans le bassin méditerranéen de -300 à -80 avant JC.

Ces pièces sont constituées d'un moulage en bronze d'un volume de un à 30 centimètres cubes présentant un faible niveau de corrosion, des des symboles grecs, égyptiens ou latins sont occasionnellement gravés sur la surface de ces pièces.

La grande variabilité de formes, tailles et compositions d'alliage indique l'existence d'une évolution technologique et de savoir-faire locaux. Il est à noter que certaines instances retrouvées sont volontairement similaires à des objets du quotidien de leur contexte historique et géographique, montrant une volonté de dissimulation et un possible contexte clandestin.

Un examen par tomographie aux rayons X révèle chez toute les instances étudiés une zone sphérique d'environ 1 millimètre de diamètre totalement opaque appelé horizon de Sand. L'horizon de Sand semble agir comme un corps noir aux ondes électromagnétiques et acoustique et radiation d'aspect.
Cette propriété rend la visualisation de la zone inenvisageable par tous procédé non invasif, même anormale.

Les instances de SCP-XXX-fr possèdent une activé de déformation de la réalité vraisemblablement lié à l'horizon de Sand. Les flux de humes enregistrés montrent que les instances de SCP-XXX-fr sont capables d'absorber la réalité ambiante , la remplaçant par une autre possédant ses propre logiques et règles. Les instances génèrent donc au cours du temps de multiples anomalies dans leur environnement immédiats. Chacune semble posséder un profil unique appelé "activité " permettant leur identification.

L’activité d'une instance peut manifester :

-Des modifications topologiques ou spatiale (11 % des instances étudiées )
-Des altérations physiques anormales des matériaux (19 %)
-Des altérations biologiques, d’ordre biochimique,génétique ou morphologique (22 % )
-L’apparition d'anomalies issue de modification combinatoire des cas précédant , doté d'un niveau de complexité basique à (donnée supprimée)
-Une altération des phénomènes temporelles , de l’entropie ou de la flèche du temps (1 % )

L'activité des instances varie en intensité en fonction de :

la réalité ambiante (voir graphique). Il est théorisé que le taux de hume locale agit comme une pression limitant les échanges et l’installation d'anomalies. (Cf graphique). Cette propriété est la base des procédures de confinement , un taux de réalité de 2.5 humes est considéré comme sans risque pour 99% des instances.

-L’épaisseur de la couche de bronze natif entourant l'horizon de Sand. Une diminution entrainant une augmentation exponentielle de l'activité aucun examen invasif des instances n'est autorisé. La Fondation étant actuellement dans l’incapacité d'imiter cette propriété , les protocoles de confinement actuelle visent à ralentir au maximum la dégradation de la couche d’alliage natif.

graphscp.PNG

Corrélation inverse entre l’activité anormale et le taux de réalité mesuré avec trois instances différentes.

Cependant, la nature de certaines anomalies peut entrainer de brusques variations de la réalité et /ou des destructions du revêtement métallique exposant directement l'horizon.Il peut alors se produire une réaction en chaine dont les propriétés dépendent des activités et de leur interactions. L'expérience montre qu'un stock de SCP-XXX-fr entrant en réaction est à considérer comme un système complexe dont l'issue est imprévisible.(voir addendum 1)

La découverte de SCP-XXX-fr par la fondation remonte à l'incident de [donnée supprimé] à l'origine du confinement de la zone XXX/1 en 1954. Le stock sur place ayant probablement rentré en réaction. La zone est toujours sous confinement aujourd'hui et l'activité des instances sur place n'a pas décrut. L'enquête menée par la fondation à posteriori, permis de mettre en lien la catastrophe avec le démarrage d'un chantier d'excavation d'une ancienne carrière romaine , servant de stockage initial des instances.

La veille de censure des archives historiques à caractère anormale permit de saisir des documents mentionnant scp-XXX-fr. Son interdiction et confinement par les autorités romaines évoquant des "pièces maudites" fit l'objet d'un décret du sénat Romains en -20. La piste d'un artefact historique fut privilégié par le Département Archéologique et Historique avec la mise en place du protocole déminage antique, conduisant à la découverte de X stocks troglodytes d'instances de SCP-XXX-fr au travers du bassin méditerranéen. L'ensemble des pièces furent rapatriées à la Fondation après qu'une procédure de confinement fiable fut établie.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License