addDNA

Bonjour ! travaux en cour…

notation: 0+x

Objet # : SCP-XXXX

Niveau de Menace : Orange
En cas de risque de réaction en chaine , reclassification automatique en Rouge
Classe :Euclide
Procédures de Confinement Spéciales :

Note importante:

Cette procédure de confinement de concerne que le stockage et les manipulations pour étude des instances au seins du site Aleph.
Pour toutes précisions sur la recherche et confinement temporaire veuillez-vous référer aux protocoles suivants :

Protocole XXX/1 « déminage antique » pour la détection d’un potentielle gisement.

Protocole XXX/2 « Chantier magique » pour l’extraction des instances de SCP-XXX-fr

Protocole XXX/3 « chaine de réalité » concernant le transport et la sécurité

Les instances de SCP-XXX-fr , doivent être entreposé dans le bunker numéro 4 du site Aleph . Seul le personnel d’un niveau minimum de 3/XXX portant une combinaison de sécurité P4 modifiée avec ancre de réalité de Scraton portatives (ASRp ) peut pénétrer dans la pièce.

Les instances doivent être vitrifiées et stockées dans des silos en acier inoxydable rembourré contre les chocs. Le sol du bunker est constitué d’alvéoles en bétons hexagonales permettant l’accueil desdits silos.

Un niveau de réalité de 3 hume minimum doit être constamment maintenus dans le bunker grâce à un maillage d’ancres de réalité et compteur de kant. Un réseau d’alerte et d’intervention rapide doit réagir en cas de chute de la réalité ou d’absence de signal des compteurs (consigne 2.5 humes) afin de remplacer le matériel défaillant. Le maillage des ancres de réalité doit être suffisamment dense afin de maximiser les redondances fonctionnelles et permettre la couverture du flux même en cas de pannes multiples.

Description

SCP-XXX-fr est une pièce intégrée dans certaines technologies thaumaturgiques antiques utilisé dans le bassin méditerranéen de -300 à -80 avant JC.

Les pièces sont constituées d’un moulage en bronze d’un volume de 1 à 30 centimètres cubes présentant un faible niveau de corrosion, des symboles sont occasionnellement gravés en langues grec égyptienne, ou latine.

La grande variabilité de forme, taille et composition d’alliage indique l’existence d’une évolution technologique et de savoir-faire locaux. Il est à noter que certaine instances retrouvés sont volontairement similaire a des objets du quotidien de leur contexte historique et géographique , montrant une volontés de dissimulation et un possible contexte clandestin.

La totalité des instances de SCP-XXX-fr possèdent une zone sphérique, agissant comme un corp noir au rayon X , ondes électromagnétique , acoustique et radiation d’aspect. Cette propriétés rend la visualisation de la zone inenvisageable par tous procédé non invasif, même anormale1. Cette zone est appelée horizon de XXXXX.

Les instances de SCP-XXX-fr possèdent une activé de déformation de la réalité vraisemblablement lié l'horizon XXXXX.
Les flux de humes enregistrés montrent que le instances de SCP-XXX-fr sont capables d'absorber la réalité ambiante , la remplaçant par une autre possédant ses propre logiques et règles. Les instances génèrent donc au cour du temps de multiples anomalies dans leur environnement immédiats. Chacune semble posséder un profil anomalisation unique appelé "activité " permettant leur identification.

L’activité d'une instance peut manifester :

-Des modifications topologiques ou spatiale (11 % des instances étudiés )
-Des altérations physiques anormales des matériaux (19%)
-Des altérations biologiques , d’ordre biochimique,génétique ou morphologique (22% )
-L’apparition d'anomalies issue de modification combinatoire des cas précédant , doté d'un niveau de complexité basique à (donnée supprimé)
-Une altération des phénomènes temporelles , de l’entropie ou de la flèche du temps (1%)

L'activité des instances varie en intensité en fonction de la réalité ambiante. Il est théorisé que le taux de hume locale agit comme une pression limitant les échanges et l’installation d'anomalies. (Cf graphique). Cette propriété est la base des procédures de confinement , un taux de réalité de 2.5 humes est considérés comme sure pour 99% des instances.

Cependant la nature de certaines anomalies peut entrainer de brusques variations de la réalité et /ou des destructions du revêtement métallique exposant directement l'horizon. Il peut alors se produire une réaction en chaine entrainant la suractivation des instances avec une violente altération de la réalité et la mise en place de fort flux de humes.

La fondation à découvert l'existence de SCP-XXX-fr lors de l'incident de (donnée supprimé) à l'origine du confinement de la zone SCP-XXX-fr-1 en 1954. Le stock confiné sur place ayant probablement rentré en réaction. La zone est toujours sous confinement aujourd'hui et l'activité des instance sur place n'a pas décrut.

L’enquête menée par la fondation a posteriori, permis de mettre en lien la catastrophe avec le démarrage d'un chantier d'excavation d'une ancienne carrière romaine , servant de stockage initiale des instances.

La veille de censure des archives historiques a caractère anormale permit de saisir des documents mentionnant scp-XXX-fr. Son interdiction et confinement par les autorités romaines évoquant des "pièces maudites" fit l'objet d'un décret du sénat Romains en -70.
La piste d'une activités passé antique fut privilégié par le Département Archéologique et Historique avec la mise en place du protocole déminage antique , conduisant à la découverte de X stocks troglodytes d'instances de SCP-XXX-fr au travers du bassin méditerranéens.
L’ensemble des pièces furent rapatriés à la fondation après qu'une procédure de confinement fiable fut établie.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License