Archives du Pr. Kendrick

Ràla :

- Le prof ne trahira pas la Fondation (→ Trop ancré en lui)

- Vie reconstruite, mari et fils adoptif

- Reçoit et a reçu visites anciens collègues (ça a commencé par koop, puis quelques anciens (notamment ceux de Fruit d'Hiver, qui sont soit morts, soit entre les mains de la fondation, soit on a profité de leur fidélité sans faille pour les réengager).

- Possible "retournement de veste" : Il ne trahira jamais la fondation, mais avec la foule de pélos qui vont se pointer les uns après les autres, ils vont flairer l'embrouille : la fonda va possiblement chercher à contre-attaquer : Mise en place d'une opération de nettoyage suite à l'échec des réintégrations (soit composée de randoms, possiblement composée de mecs de fruit d'hiver).

- Possible croisement avec tara : la différence entre les intentions affichées et les réelles intentions de chacun pourraient donner lieu à moment intéressant.

- Déroulement premier conte :
Discussion avec supérieur au moment du "licenciement", mise en place des conditions de la liberté du prof (Mémoire intacte, fortune familiale, contact encore régulier avec la fondation.)
Vie reconstruite : permet de montrer sa nouvelle vie, il y sera heureux mais sans but, ce qui va poser problème à un mec éduqué pour suivre les ordres. Sa vie va lui sembler un temps idyllique mais va lui sembler infernale.
Entretient avec agent de liaison : Il informe qu'un autre de ses anciens collègues a toqué à sa porte, montrer inquiétudes de la fondation vis à vis de ces remontées de souvenir. Idée d'une opération visant à retrouver et tuer les anciens employés dont l'amnésie aura été deffectueuse.
Fin sur un passage où le professeur porte ses lentilles, re-enfile sa blouse, met sa montre et termine son café en allumant un ordinateur, lancement de l'opération

Idées à mettre : le débat intérieur inexistant : contrairement aux autres employés ayant deux personnalités qui s'affrontent, le prof a pas été amnésié et n'est pas tiraillé : remplacer le combat entre les identités en une conclusion logique : il va pas avoir la fausse identité qui va se faire submerger, il va réfléchir à ce qu'il devrait faire et arriver à la conclusion que sa vie lui plait pas.
→ Pas machine, il a des sentiments, mais ceux-ci sont mis de côté automatiquement dès que l'on parle de travail, faire transparaitre ça (Possiblement par un "Donc il me faut me séparer de mon mari et de mon fils, ils n'ont pas à être mélés à ça et il ne faut pas compliquer outre mesure la situation.")

Reprendre à contre pied la structure habituelle des ràla : Le prof va dans le sens inverse des autres employés, il faut jouer sur la forme aussi.

Impression intéressante à donner : boucle bouclée
Il débute à la fondation, qu'il quitte pour construire une vie normale.
Il va vivre normalement, mais va s'ennuyer, se sentir sans but, il aura l'impression d'avoir fait le tour du monde normal et de ce qu'il a à offrir rapidement, et va donc retourner vers la fondation, la boucle sera bouclée et il sera de nouveau là où il aurait toujours dû être.
Il n'est à sa place qu'au service de la fondation, et un départ ne peut être que temporaire, car il finit toujours par y retourner.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License