Benrick

Objet #: SCP-XXX-FR

Niveau de menace : orange

Classe : Euclide

lapin-en-fausse-fourrure-boule-porte-cles-rose.jpg

SCP-XXX-FR ayant été utilisé comme porte-clef

Procédures de confinement spéciales : toute instance de SCP-XXX-FR doit être gardée dans un entrepôt en béton armé de 10 x 10 x 3 mètres au minimum.
Tout membre du personnel entrant dans l’entrepôt a l'obligation de porter une combinaison Hazmat de niveau B et d'éviter tout contact physique direct avec SCP-XXX-FR.
L'objet est actuellement gardé dans le site-Aleph.

Description : SCP-XXX-FR a l'apparence d'une petite boule anti-stress rose fluo dont la taille varie de deux centimètres de diamètre à deux mètres de diamètre.

Evolution du sujet en présence de l'objet SCP :

Lorsqu'un individu entre physiquement en contact avec l'objet, les pensées négatives du sujet s'effaceront progressivement, ce qui va créer un état de forte dépendance chez le sujet. Le sujet, devenu SCP-XXX-FR-A, ne ressentira alors plus de stress sous aucune forme. Les émotions plus complexes se retrouvent profondément affectées par SCP-XXX-FR. Le sujet a toujours perception de la dangerosité de son environnement mais celle-ci n'est jamais teinté de peur ou d'appréhension. En cas d'agression, SCP-XXX-FR-A tentera de se défendre ou de prendre la fuite mais ne fera jamais de mal à son agresseur. Le temps pris par l'individu pour entrer en phase SCP-XXX-FR-A dépend de son profil psychologique et varie entre cinq et trente minutes dans des cas d'un traumatisme extrême. Durant ce temps d'adaptation à SCP-XXX-FR, l'instance tentera de garder à tout prix un contact physique avec l'objet SCP.

Lors ce que le processus d'affiliation de l'objet SCP avec un individu est terminé, SCP-XXX-A-FR ressentira le besoin d'entrer en contact régulier avec son occurence de SCP toutes les dix minutes en moyenne. Ce temps peut-être plus élevé si le sujet test est particulièrement stressé.
S'il est séparé de SCP-XXX-FR pendant plus de 15 minutes, SCP-XXX-FR-A verra ses émotions négatives amplifiées et ses réactions deviendront disproportionnées. Il deviendra alors SCP-XXX-FR-B. L'utilisation d'amnésiques n'affecte pas les effets de SCP-XXX-FR. Les effets commencent à s'estomper environ trois semaines après le dernier contact entre le sujet et SCP-XXX-FR. Il faut cependant trois mois sans contact pour que le sujet revienne à son état initial. Durant ce laps de temps, les cas de suicides chez les sujets sont très fréquents par conséquent les sujets doivent être soumis à un lourd suivi psychologique et des procédures anti-suicide telles que des camisoles de force doivent être mises en place. Ces trois mois passés, il pourra être considéré comme apte à revenir à la vie civile.

Evolution de SCP-XXX-FR en présence de SCP-XXX-FR-A :

L'entité gagnera en volume au cour des contacts répétées avec son propriétaire. Celui-ci semblera s'en rendre compte, il ne trouvera pas cela étrange et n'en parlera à personne. L'entité grandira à une vitesse variable suivant la quantité "d'énergie négative" que celle-ci absorbera jusqu'à atteindre une taille indéterminée.
Lorsque l'objet atteindra sa taille maximale, celle-ci se mettra à émettre progressivement de la chaleur à chaque contact avec SCP-XXX-FR-A et s'assombrira. Encore une fois, le sujet semblera considérer cette élévation de température et ces changements de couleur comme normaux et ne s'en préoccupera pas outre mesure. L'individu ressentira également l'envie de montrer SCP-XXX-FR à quelqu'un d'autre. Quand une tierce personne entrera en contact avec celui-ci, l'objet se divisera en deux afin que chacun puisse en posséder un. La deuxième occurence de SCP-XXX-FR ainsi formé aura un diamètre de 2cm de diamètre et possédera les mêmes propriétés que l'objet SCP mère. Si une instance de SCP-XXX-FR-A entre en contact avec plusieurs exemplaires de SCP-XXX-FR, il aura tendance à dissimuler l'exemplaire étant le plus chargé en énergie.

SCP-XXX-FR a été découvert dans un petit village isolé nommé ███████. L'agent ████████ avait pris des vacances dans ce village et ramené un exemplaire de ce SCP au sein de la Fondation. La catastrophe fut évitée de peu lorsque le docteur ███████ assista par hasard à la contamination d'un autre agent de la Fondation par l'objet SCP. Au totale cinq membres entrèrent sous les effets de SCP-XXX-FR. Le village de ███████ fut fouillé et des amnésiques de classe B furent administrés à la population. 634 exemplaires furent trouvés et près de 80% de la population du village est morte en trois mois. La Fondation confina le village durant près de 1 mois sous couverture d'une agence sanitaire prétextant une quarantaine ayant pour cause la résurgence d'une maladie rare. De nouveaux exemplaires de SCP-XXX-FR continuent d'être trouvés chaque mois dans les environs du village.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License