La sandbox à Charles

BUREAU AFRICAIN DES AFFAIRES OCCULTES

DOSSIER N° : 7010/N-1934
STATUT : ÉLIMINÉ
RESPONSABLE EN CHARGE : Comité Carthage-34 (Com. Émile Flantier)

FAITS : Dans la nuit du 3 au 4 septembre 1934, la ville de Carthage (district de Tunis) est désertée sans explication par la population indigène. Dans la journée du 4, la ville est victime d’une invasion sans précédent de rongeurs surgissant de galeries souterraines dissimulées à proximité des égouts et des citernes de la ville. Parmi les rongeurs se trouvent également plusieurs milliers de créatures inconnues (Sujets Rouges 7010). Le 5 au matin, les Sujets Rouge commencent à s’en prendre à la population restée sur place en cherchant à mordre leurs victimes et à entraîner certaines d’entre elles dans les galeries d’où elles ont surgis. Le 5 au soir, devant l’ampleur de l’évènement, le Bureau des Affaires Occultes décrète le déploiement du 4ème Régiment Occulte Interarme pour procéder à l’évacuation des derniers civils présents sur les lieux et stabiliser la situation.

OBJET : Les Sujets Rouges ont l’apparence de rongeurs conscients et intelligents d’une taille de 60 cm environ. Canines inférieurs longues et sécrétant un venin hautement toxique et mortel dans 30 % des cas constatés environ. Il apparait que les sujets survivant soient systématiquement les aînés de leurs fratries respectives, tous âges et tous sexes confondus (Sujets Verts 7010). Il semblerait cependant que le venin induise dans le subconscient des Sujets Verts une certaine forme de soumission vis-à-vis des Sujets Rouges (cf. Document annexé). Les Sujets Rouges sont en outre capables de communiquer entre eux et avec les Sujets Verts, de creuser des réseaux souterrains complexes et élaborés, et de créer des outils manufacturés complexes.

RÉPONSE :

  • Intervention du 4ème Régiment Occulte Interarme
  • Protocole d’Élimination Éole appliqué aux galeries et boyaux utilisés les Sujets Rouges (utilisation d’une solution volatile d’Anazote de Cyanure et de [DONNÉES SUPPRIMÉES]) – Galeries scellées hermétiquement à l’issue de l’intervention conformément à la charte de protection publique du Ministère des Affaires Occultes).
  • Mise en place d’une couverture impliquant une fuite à l’usine chimique de ████████. Zone déclarée inhabitable à la population civile pendant au moins 25 ans.

BILAN :

  • Menace déclarée éliminée avec succès le 28 septembre 1934.
  • Pertes militaires : ██
  • Pertes civiles : ███
  • Nombre d’Individus portés disparus : Inconnu

ANNEXE :

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License