Hoooo.... une SANDBOX!

Bienvenue sur cette SandBox!

Sujets en cours :

Conte :

Nostalgie de l'imaginaire / La vie du comédien est un pluriel

Conte relié à Primordial.

Pour poser une critique, c'est ici!

Rapport :

SCP-XXX-FR : Des Montagnes pour pupilles:

Des combats sous acides à l'espagnol

V1 en attente de critique

Pour poser une critique, c'est ici!

Que faire ici?

N'hésitez pas à naviguer entre mes onglets et découvrir mes autres projets, ou à laisser une critique! Chaque onglet correspond à un sujet en cours. Il y a sans doute mieux comme organisation, mais pour l'instant, c'est suffisant.


Petit guide de l'auto-critique

Introduction :

Bienvenue sur ce petit guide d'autocritique ! Il n'est jamais facile d'évaluer son propre travail, surtout dans le cas d'une première participation au site. Les critiques sont là pour vous aider, mais il arrive qu'ils soient en surcharges ! Bien que cela ne peut remplacer l'apport d'un regard extérieur, nous vous proposons ici une petite liste de question à vous poser sur vos propres propositions, afin de vous auto-critiquer ! Une idée travaillée
ou un rapport soigné passeront en général moins de temps en critique que les autres et ces questions peuvent vous permettre d'évitez les erreurs les plus récurrentes…

Suivre ce guide ne vous garantira pas la validation, mais il ne peut pas faire de mal nous plus !

Le fond :

Qu'est-ce que je veux dire, transmettre dans mon rapport ?

Premier point : on le dit, le répète, mais un bon rapport à un propos. Pas forcément une histoire, mais il se doit de raconter quelque chose. Si vous même n'arrivez pas à identifier votre propos, il y a des chances que l'on vous dise que l'idée est un peu "vide"…

Est-ce que cela a déjà été fait ?

Chose bête, mais oui… Il existe déjà beaucoup d'écrits sur le site, et il n'est pas rare qu'une idée proposée se rapproche dangereusement d'une autre déjà publiée… Essayez d'identifier les mots clefs de votre rapports, les tags que vous lui donneriez et utilisez la fonction recherche du site. Une recherche infructueuse ne vous garantira pas que la chose n'existe pas, mais c'est un premier pas.

Si vous trouvez un rapport (trop) proche de votre idée, pas de panique : il est tout à fait possible de traiter deux fois la même problématique sans faire de doublon. Lisez bien le dit rapport, et trouvez un moyen de vous en éloigner suffisamment pour apporter une nouvelle approche au thème abordé.

Est-ce que mon anomalie s'éloigne suffisamment de la liste des clichés ?

Petit rappel : il n'est pas interdit d'écrire sur un cliché, mais si c'est déconseillé, c'est pas pour faire joli non plus. Ces thèmes sont tellement récurant dans l'univers Fondation ou même dans la pop culture de façon plus générale qu'il en devient difficile de produire quelque chose d'intéressant, de neuf, à leur sujet. C'est prendre le risque du faire du déjà vu, ou pire encore : de refaire, mais en moins bien, chose facile quand on ne bénéficie plus de l'originalité sur un thème. Bref, ces points ne se suffisent plus à eux même, alors si vous tombez dans la tentation de les utiliser, soyez sûr d'avoir autre chose dans votre idée, de le présenter sous un jour nouveau, ou de ne pas en faire le point central de votre rapport.

Que donne le test du père indigne ?

Petite astuce : soyez un parent indigne, et tel le doux vacancier ayant mare d'écoutez brailler son enfant depuis quatre heures à l'arrière de sa C4 en tentant rallier le camping de la Grande-Motte depuis Dunkerque, imaginez-vous abandonner votre création, votre "anomalie", sur le bord de l'autoroute. Quelle en serait les conséquences (hormis le fait d'être une horrible personne) ?

Si vous vous rendez compte qu'au bout de deux jours, votre anomalie a détruit le monde ou le secret mondial autour des anomalies, c'est sans doute que votre anomalie est trop puissante ou impactante dans l'univers Fonda.

Un bon complément à ce test est d'imaginer deux personnes de plus, tombant sur votre création à l'aire de la Ferté-Bernard : la pire personne possible (Ce bon vieux Atiladolf) et la meilleure personne possible (Mary-Sue dans un costume de miss-France). Voyez ce que les deux-là peuvent en faire, ce que deviendrait le monde si votre anomalie tombait entre leurs trop bonnes/mauvaises mains. Si en deux jours l'Europe croule sous une dictature infâme ou si plus personne ne souffre du cancer, c'est sans doute trop, là aussi.

Bref, vérifiez que votre anomalie s'insère correctement dans l'univers, veillez à calibrer sa puissance et son impact : c'est ce qui rendra votre création plausible dans l'univers.

La forme :

Est-ce que je respecte le format ?

Suivre le format de base n'est pas une obligation, mais si vous choisissez de le suivre, soyez sûr de le faire correctement. On note souvent quelques problèmes de mise en page dans les premiers rapports, alors n'hésitez pas à comparer votre rapport au modèle disponible dans le guide d'écriture, onglet "
Formatage & modèles".

Les PCS sont-elles au présent ?

Erreur classique : elles doivent toujours l'être. Les procédures de confinement spéciales nous renseignent sur le confinement à l'instant T, pas sur leurs confinements passés ou futurs.

Y-a-t-il des passages au passé simple ?

Le style du rapport se doit d'être froid et scientifique, là où le passé simple est souvent très lyrique. Si votre rapport compte des passages au passé simple, interrogez-vous bien sur le style déployé et son utilité.

Est ce qu'une relecture "BonPatron" ne serait pas productive ?

Des problèmes avec l'orthographe ? Pas de problème, il existe de très bon correcteurs en ligne : n'hésitez pas à en abuser ! Attention cependant : toutes les fautes ne sont pas détectées, gardez un esprit critique et finissez toujours par une dernière relecture sans correcteur. N'hésitez pas également à espacer vos relectures de quelques jours dans le temps, cela fonctionne bien en général.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License