Le cabinet d'Emuwren Dmark
tumblr_mh3pd1yxjG1qg39ewo1_500.gif

Bienvenue au cabinet cher voyageur, prenez un siège.

Le cabinet de curiosités de Monsieur Emuwren Dmark est ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

IMG_20190329_145815.jpg

Spécimen de SCP-XXX-FR-1 flouté.

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les spécimens de SCP-XXX-FR-1 doivent être confinés séparément dans des terrariums de 10x7x7cm constamment fournis en lumière et en déchets organiques. Aucun système de vidéosurveillance, ou tout autre objet capable de donner naissance à une instance de SCP-XXX-FR-2 n'est autorisé dans l'enceinte de la salle de confinement. En cas d'apparition d'une instance de SCP-XXX-FR-2, ceux-ci doivent être au plus rapidement scellés dans un casier hermétique à la lumière. Aucune instance de SCP-XXX-FR-2 ne doit être conservée dans un format numérique.

Tout test sur SCP-XXX-FR doit être au préalable approuvé par un membre du personnel de niveau d'accréditation 3 ou supérieure.
En cas de manifestation d’un spécimen de SCP-XXX-FR-1 (accidentelle ou volontaire), une analyse minutieuse de l'entité doit être menée afin de détecter tout signe de l'apparition d’un nouvel attribut avant d'être confinée.

Si un membre du personnel est touché aux yeux par SCP-XXX-FR-3, une énucléation doit être pratiquée dans les plus brefs délais.

Description : SCP-XXX-FR-1 est une espèce de crustacé. Les spécimens sont caractérisés par un comportement très peureux et méfiant. La Fondation détient actuellement cinquante-trois (53) instances de SCP-XXX-FR-1.
Les spécimens de SCP-XXX-FR-1 se nourrissent principalement de lumière via leur exosquelette.
En absence de lumière, ceux-ci peuvent se rabattre sur des déchets organiques ou sur du cannibalisme.

Lorsque l'image d’un spécimen de SCP-XXX-FR-1 est capturée sur une photo, une vidéo, un reflet ou tout autre support capable d'intercepter une image de SCP-XXX-FR-1 (désigné en tant que SCP-XXX-FR-2), SCP-XXX-FR-2 va reproduire une réplique de SCP-XXX-FR-1 distinct du spécimen originellement capturé. Les divergences allant de l'apparition d’une simple tâche, à celle d’un nouvel attribut.

Au contact de la lumière, une instance de SCP-XXX-FR-2 peut donner naissance à un spécimen de SCP-XXX-FR-1 à partir de l'image contenue dans le support. Durant la naissance d’un spécimen de SCP-XXX-FR-1, l'imitation contenue dans l’instance de SCP-XXX-FR-2 s'anime et se décolle du support. L'entité qui en résulte garde les mutations présentes sur l'image de SCP-XXX-FR-2.

SCP-XXX-FR-3 désigne une substance produite par les spécimens de SCP-XXX-FR-1 à partir d’une dissolution de leurs mues. Elle est sécrétée en grande quantité sous l’effet d’un stress intense et peut être projetée vers la menace comme arme de défense. Au contact de la peau, SCP-XXX-FR-3 provoque une brûlure équivalente à celle d’un coup de soleil. Cependant, au contact de l'œil, SCP-XXX-FR-3 peut transformer la rétine de la victime en instance de SCP-XXX-FR-2 (pour plus de détails sur le déroulement des événements qui suivent l'infection, consultez l’Addendum-XXX-B).

Les premiers spécimens SCP-XXX-FR-1 a été découverte pour la première dans la Forêt [DONNÉES SUPPRIMÉES] en 2004. Les enquêteurs ont découvert dans une cabane non loin des lieux, un ordinateur abandonné et carbonisé. Certaines données ont pues être préservé, parmi lesquels, trente-quatre (34) instances de SCP-XXX-FR-2, ainsi qu'un logiciel nommé "make_a_motherfucker.exe" (SCP-XXX-FR-4). Ce logiciel est capable de concevoir des instances de SCP-XXX-FR-2 à partir d'une image d'un animal quelconque. Cependant, en raison d'une perte conséquente de données, le logiciel récupéré n'est plus apte à créer des instances de SCP-XXX-FR-2.

13262802714_80114ce991_b.jpg

Ordinateur contenant originellement SCP-XXX-FR-4.

Addendum-XXX-A : Journal de tests notables sur SCP-XXX-FR-2

Instance Support Description de l'image Résultat
SCP-XXX-FR-2-1 Photo numérique haute définition instance dotée d'un exosquelette noir, semble être un crustacé Spécimen de SCP-XXX-FR-1 semblable à l'image de SCP-XXX-FR-2-1, Tout premier spécimen de SCP-XXX-FR-1 aperçu. Classifié SCP-XXX-FR-1-1
SCP-XXX-FR-2-10 Vidéo de mauvaise qualité L'instance ne semble pas avoir de nouvel attribut Spécimen de SCP-XXX-FR-1 doté d'une petite tentacule de 3 cm sous l'abdomen. Classifié SCP-XXX-FR-1-4
SCP-XXX-FR-2-17 Photo de SCP-XXX-FR-1-4 Aucune divergence perceptible par rapport à SCP-XXX-FR-1-4 Spécimen de SCP-XXX-FR-1 identique à SCP-XXX-FR-1-4, les attributs semblent transmissibles à la descendance. Classifié SCP-XXX-FR-1-5
SCP-XXX-FR-2-5 Reflet dans un miroir de poche Exosquelette vert Spécimen de SCP-XXX-FR-1 doté d'une couche de mousse sur son exosquelette, servant probablement à mieux conserver l'énergie. Classifié SCP-XXX-FR-1-16
SCP-XXX-FR-2-21 Photo numérique en 480p instance doté d'une large trompe Spécimen de SCP-XXX-FR-1 ayant la capacité de projeter SCP-XXX-FR-3 à une distance de 15 mètre par sa trompe en très grosse quantité. Classifié SCP-XXX-FR-1-19
SCP-XXX-FR-2-7 Photo papier instance doté d'ailes Premier spécimen de SCP-XXX-FR-1 volant recensé, malgré une certaine lenteur. Classé SCP-XXX-FR-1-27
SCP-XXX-FR-2-26 Photo capturée par un téléphone portable l'instance ne semble pas avoir de nouvel attribut Spécimen de SCP-XXX-FR-1 capable de sécréter constamment SCP-XXX-FR-3. Classifié SCP-XXX-FR-1-34
SCP-XXX-FR-2-30 Vidéo d'une caméra de surveillance ayant accidentellement filmé une specimen de SCP-XXX-FR-1 l'instance ne semble pas avoir de nouvel attribut Spécimen doté de 2 glandes au niveau des mandibules, servant de foyer à bactéries de la peste bubonique
SCP-XXX-FR-2-33 photo numérique en 144p Instance difficilement discernable Spécimen de SCP-XXX-FR-1 doté d'une bouche et d'un œil humain sur l'abdomen, ainsi que d'une pince de constitution semble à celui d'un os humain

Addendum-XXX-B : Rapport d'expérience avec SCP-XXX-FR-3

Interviewé : D-2517
Interviewer : Dr Arold
Avant-propos : SCP-XXX-FR-3 a été administré au sujet D-2517 au niveau des globes oculaires. Des interviews ont été menées régulièrement afin de comprendre les effets de SCP-XXX-FR-3

Interview Jour 1
<Début de l'Interview>
Dr Arold : Jour 1 après l'administration, sujet D-2517, comment vous sentez vous ?
D-2517 : Euh… bah j'ai encore un peu mal aux yeux, mais je me sens mieux maintenant.
Dr Arold : Aviez vous remarqué quelque chose d'étrange ?
D-2517 : Boarf… Pas spécialement. Ah si, maintenant j'ai comme des traces qui persistent dans les yeux, vous savez comme quand on regarde trop longtemps la lumière.
Dr Arold : Ces traces ont elles une forme spéciale, ou autre ?
D-2517 : Non pas vraiment, je remarque surtout qu'elles commencent à rapetissir.
<Fin de l'interview>

Interview Jour 3
<Début de l'interview>
Dr Arold : Jour 3 après l'administration, sujet D-2517, que c'est il passé depuis la dernière fois ?
D-2517 : Ah ! Attendez (le sujet tourne sa tête sur le côté) Ah c'est bon je vous vois !
Dr Arold : Que vous arrive-t-il ?
D-2517 : Les tâches dans mes yeux ont noircies, elles ont pris la forme d'une espèce de… crustacé, je ne sais pas.
Note : Le sujet n'a pas été informé de l'existence de SCP-XXX-FR-1
Du coup, je ne vois plus rien dans ma vision centrale
Dr Arold : Autres choses ?
D-2517 : Bah, quand je regarde une source de lumière trop longtemps, j'ai l'impression que les tâches bougent.
<Fin d'interview>
Note : Les différentes informations collectées laissent à penser qu'une instance de SCP-XXX-FR-2 est apparu dans la rétine du sujet

Interview Jour 5
<Début de l'interview>
Dr Arold : Jour 5 après l'administration, Sujet D-2517, co-
D-2517 : Je n'ai plus de tâches dans les yeux ! Je peux voir à nouveau.
Dr Arold : Pardon ?
D-2517 : Je me suis réveillé ce matin et la tâche a disparu ! J'ai bien cru qu'elle n'allait jamais partir.
Dr Arold : Je vois, auriez aperçu des changements ou autres ?
D-2517 : Euh, bah j'avais remarqué que les tâches bougeaient beaucoup hier soir, et qu'elle gagnaient en volume. J'avais eu un peu peur.
<Fin de l'interview>
Note : Au vue des derniers événements, je demande à ce que des interviews soient menés quotidiennement. -Dr Arold
Demande accordée

Interview Jour 6
<Début de l'interview>
Discours de clôture : [Petit résumé sur ce qui s'est passé par la suite]

[[collapsible show="+ ACCRÉDITATION DE NIVEAU 3 REQUISE" hide="- Cacher"]]
TEST-XXX-A-22 :
Sujet : SCP-XXX-FR-2-36
Support image : Miroir de poche
Résultat du test : Instance "morte-née" dotée d'un exosquelette complètement blanc. Au bout de quelques secondes, les membres du personnel ayant observé le spécimen ont déclaré ressentir des douleurs aux yeux. Il a été révélé que l'entité pouvait créer des instances de SCP-XXX-FR-2 dans la rétine par simple contact visuel. █ membres du personnel ont dû être énucléé
Note : Je pense que SCP-XXX-FR-1 est beaucoup trop imprévisible dans ses mutations, ce cas nous prouve bien que la menace que représente SCP-XXX-FR-1 est potentiellement plus grande qu'on ne l'imagine. Je préconise une reclassification en classe Keter et en niveau de menace rouge. Dr Arold

[DEMANDE REFUSÉE]


Lien image :
Régiment
D-2517
SCP-XXX-FR-1
SCP-XXX-FR-4
A girl trying to cut a sunbeam

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License