Yksinaisen

Objet # : SCP-344

Classe : Sûr

SCP-344.jpg

SCP-344, après réparation

Procédures de confinement spéciales : SCP-344 doit être stocké au Site-██, dans un casier de haute sécurité, dont le code doit être changé chaque semaine. Les membres du personnel souhaitant utiliser SCP-344 dans un but de recherche doivent contacter le Dr ██████. En raison des dangers présents lors de l’ouverture d’une boîte, il est recommandé d’utiliser un appareil commandé à distance pour manipuler l’objet.

Description : SCP-344 est un ouvre-boîte manuel de marque ████, fabriqué peu avant 19██. Lorsqu’une tentative est faite d’utiliser SCP-344 pour ouvrir une boîte de conserve, il existe une probabilité que, dès que le couvercle de la boîte est entièrement ouvert, la nourriture qu’elle contient soit remplacée par la version vivante de chacun de ses ingrédients. La quantité d’ingrédients vivants est égale à celle utilisée lors de la confection de la boîte, à condition que la masse des restes de l’individu soit supérieure à 0,██ mg. Par exemple, si une boîte de thon contient les restes de cinquante thons, la boîte contiendra cinquante thons vivants. Compresser ainsi des objets dans un espace restreint crée une pression importante, qui entraîne l’expulsion des objets avec une certaine force, blessant potentiellement des individus se trouvant dans la zone de test. Les organismes vivants présents dans une boîte ouverte par SCP-344 ne subissent pas de modifications observables.

Malgré la probabilité théorique que les effets de cette manifestation soient d’environ 50 pour cent, les tests enregistrés de la Fondation montrent une probabilité proche de 3█,██% pour les organismes conscients, 1█,██% pour les matières végétales non conscientes et ██,██% impliquant [CENSURÉ]. La provenance de ces organismes vivants est également inconnue, une génération spontanée résulterait d’une violation de la loi de conservation de la masse et de l’énergie. Il semble plus probable que ces organismes soit téléportés dans cette boîte depuis des stocks existants sur Terre, ou [CENSURÉ]. Suite aux expérimentations menées dans le Journal-██, [CENSURÉ] semblent plus probables.

Après environ 34 heures, tous les organismes conscients relâchés par la boîte vont subir [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Tous les organismes conscients doivent être supprimés avant que cela ne se produise. Cela ne s’applique pas aux matières végétales non conscientes.

Cet objet a attiré l’attention du personnel de la Fondation le 1er février 19██ via un article reportant un événement étrange dans la petite ville de ███████. Le Sgt. Michael █████ rentrait à la maison après avoir participé à [CENSURÉ]. Sa mère déclara plus tard qu’il avait exprimé le désir de manger une conserve de bœuf, qu’il avait achetée, et avait sorti un ouvre-boîte de sa poche, dont il disait qu’il l’avait acquis comme "butin de guerre", puis a entrepris d’ouvrir la boîte avec. Dès qu’il l’eut entièrement ouverte, une génisse de ███kg le tua en l’écrasant. L’Agent ████, qui enquêtait sur un autre incident à ce moment, intervint immédiatement. Dès qu’il fût arrivé sur place et qu’il mena les interrogatoires, il fut bientôt arrivé à la conclusion que l’ouvre-boîte était responsable et l’a confisqué, le remplaçant par un fac-similé. L’original se trouve depuis au Site-██, à l’exception d’une [DONNÉES SUPPRIMÉES].

La génisse qui a été relâchée a finalement subi [DONNÉES SUPPRIMÉES]. L’évènement et ses effets ont été couverts comme un tir de missile █████.

Addendum :

Le █5 juillet 19██, le Dr ████ a tenté d’ouvrir une conserve de porc dans la pièce de repos du Site-██, utilisant involontairement SCP-344. Les effets de l’ouvre-boîte se sont manifestés, et le Dr ████ est mort écrasé instantanément. Bien qu’une enquête ait été ouverte, l’identité de la personne ayant déposé SCP-344 dans la salle de repos n’a jamais été établie. Afin d’éviter de futures 'blagues', SCP-344 a été déplacé des casiers de base sécurité à ceux de moyenne sécurité, et son mot de passe change chaque semaine au lieu de chaque mois.


RAPPORT DE TEST : SCP-344 [INCOMPLET]

TEST : SCP-344-T5
OBJET : Conserve de thon ██-███
RÉSULTAT : Soixante-sept (67) thons et un (1) dauphin (malgré le fait que la boite soit marquée 'sans dauphin') sont sortis de la boîte à une vitesse enregistrée de ███ km/h, blessant sérieusement le sujet D-2856, qui avait ouvert la conserve. Tous les animaux issus de la boîte furent incinérés, à l’exception d’un thon qui fût placé en chambre froide sécurisée. Ceci n’a pas empêché [DONNÉES SUPPRIMÉES].

TEST : SCP-344-T6
OBJET : Conserve contenant ~200-nanogrammes de cellules de peau de porc.
RÉSULTAT : Après ████ tentatives, les tests furent abandonnés.

TEST :** SCP-344-T8
OBJET : Conserve de haricots ████
RÉSULTAT : Environ ██ essais furent faits avant l'obtention d'un résultat positif, ce qui suggère que les effets de l’ouvre-boîte ne se manifestent pas facilement avec des plantes. Contre toute attente, au lieu de trouver environ 900 haricots pré-cuits comme les chercheurs s’y attendaient, la boîte a expulsée 324 plants de haricots différents, causant un dommage mineur à la zone de confinement et ensevelissant le classe-D chargé d’ouvrir la boîte. Tous les plants furent brûlés à l’exception d’un. Le plant restant n’a pas [DONNÉES SUPPRIMÉES] comme prévu.
CONJECTURE : Le fait qu’il n’y ait pas 914 plants de haricots différents suggère que SCP-344 a rassemblé les haricots provenant d’un même plant.

TEST : SCP-344-T9
OBJET : Conserve de cerises ████.
RÉSULTAT : Comme avec SCP-344-T8, il a fallu plus d'essais que le nombre statistiquement prévu avant que les effets de SCP-344 ne se manifestent. Lorsque ce fut le cas, cependant, environ ██ cerisiers surgirent de la conserve, tuant instantanément le sujet D-8234 et rendant la recherche de ses restes difficile. En raison des expériences précédentes menées avec SCP-344-T8, le test a été réalisé dehors, évitant des dommages au Site-██, bien que la recherche des arbres 'échappés’ demanda quelques efforts. SCP-344 fût un peu endommagé par l’expérience, ayant une de ses poignées déformée, qui fut plus tard réparée. Les cerisiers n’ont pas subi [DONNÉES SUPPRIMÉES].
Note : Étant donné son potentiel destructeur lorsqu’il fait apparaître des plantes, SCP-344 doit être déplacé dans les casiers de haute sécurité. -Dr ████

TEST : SCP-344-T12
OBJET : Conserve de restes humains
RÉSULTAT : [DONNÉES SUPPRIMÉES]

TEST : SCP-344-T15
OBJET : Conserve de viande prélevée sur un verrat de Berkshire vivant
DESCRIPTION : Le verrat fut placé sous surveillance dans une pièce à trois (3) kilomètres du compartiment de tests. La viande prélevée sur le verrat fut broyée et placée dans une boîte de conserve, placée elle même dans le compartiment de tests. Des robots furent utilisés pour les manipulations de ce test.
RÉSULTAT : Après plusieurs tentatives, les effets de SCP-344 se sont manifestés. Le verrat a disparu de sa pièce dans une explosion d’émissions recouvrant tout le spectre électromagnétique, mais non létales pour l’homme. Au même moment, dans le compartiment de test, le verrat a été vu étant propulsé de la conserve, heurtant un mur plus loin. La blessure causée par le procédé de prélèvement de viande a été observée comme étant complètement guérie. Un membre du personnel de Classe-D a été envoyé dans la pièce contenant le verrat, qui était quasi-indemne malgré sa collision avec le mur. Dès qu’il est entré dans la pièce, le verrat est devenu très agressif, ce qui le mena à manifester [DONNÉES SUPPRIMÉES].
Note : Les tests futurs avec des créatures vivantes sont déconseillés, à moins qu’ils ne soient sous haut confinement et procédures de neutralisation.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License