Floflo355

Traduction de SCP-295

notation: 0+x
SCP-295.jpg

SCP-295

Objet # : SCP-295

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-295 doit être confiné dans une pièce en béton de 50 m x 50 m, dont toutes les surfaces sont recouvertes d'un agent ignifuge. Tout membre du personnel entrant ou sortant du confinement doit se soumettre à un dépistage de contamination de niveau 3. Trois (3) combinaisons d'exposition à retardateurs de flammes doivent être conservées dans les locaux et sont requises pour tout test impliquant SCP-295. Le nourrissage doit être effectué une fois par semaine, et consiste en un repas de 20 kg de bois de pin ayant poussé naturellement, récolté aux alentours des locaux du Site-19.

Description : SCP-295 est un ensemble de chenilles ressemblant à celles du genre Syntomeida epilais. Un spécimen de SCP-295 seul est capable de produire une substance non-identifiable, qui possède plusieurs qualités uniques lui étant attribuées. SCP-295 possède des attributs physiques similaires à une chenille commune, à l'exception notable de la vitesse incroyable de SCP-295 lorsqu'il est à la recherche de quoi se sustenter. Lorsqu'un matériau inflammable est introduit dans l'environnement de SCP-295, il se déplacera rapidement et essaiera de le consommer.

La substance produite par SCP-295 (ci-après désignée SCP-295-1) est un fluide visqueux qui possède une bioluminescence naturelle d'intensité variable, d'en moyenne 150 000 lm. L'intensité en décroît avec le temps, mais une chaleur suffisante est capable de renouveler son incandescence. Cependant, le danger réside dans son autre qualité, qui est sa capacité à provoquer une violente combustion de tout objet inflammable avec lequel il entre en contact. Toute matière détruite de cette manière ne laisse aucune cendre ou autre résidu, bien qu'une augmentation de masse soit observée chez les spécimens de SCP-295 après la combustion. La matière animale vivante est une exception notable, puisque SCP-295-1 est incapable de l'affecter quelles que soient les circonstances.

SCP-295 est capable de se reproduire si assez de matière inflammable est fournie, ou lorsque sa masse atteint un certain seuil. Lorsque cela se produit, SCP-295 entrera dans une phase de nymphose, formant autour de lui une chrysalide de carbone dense de structure moléculaire similaire au charbon. Après une semaine, la chrysalide et le spécimen s’embraseront et les cendres se reformeront en deux nouvelles chenilles, après quoi le processus démarrera à nouveau. Occasionnellement, les cendres ne se reformeront qu’en un unique spécimen, plutôt qu’une paire. Ces cendres ne se reformeront pas toujours immédiatement, et peuvent rester inertes. Les cendres présentes sur les vêtements des membres du personnel peuvent se reformer plus tard, et propager la population de SCP-295.

SCP-925 à été découvert a ███████ en Ukraine après qu’une série de larges feux de forêts improbables ait réduit de larges étendues forestières en terres stériles. L’Agent █████, dont certains membres de la famille habitaient les environs, nota que les incendies n’avaient absolument rien laissé dans leur sillage. Lorsque le Dr ██████ fut envoyé pour enquêter, il constata une absence totale de faune et de flore, à l’exception d’une espèce de chenille non originaire des environs. Ce qui l’alarma, en revanche, fut la combustion spontanée de ses vêtements et de ses effets personnels par un essaim affamé de SCP-295. Après de nombreux essais et plusieurs changements de tenue, SCP-295 fut amené au Site-19 et confiné avec succès.

Addendum 295a : Malgré des mois d’alimentation régulière, le nombre de spécimens n’a ni augmenté ni diminué depuis le début du confinement. Le cycle de reproduction est resté constant, la majorité des combustions ayant résulté en l’apparition de deux nouveaux spécimens. La façon dont la population parvient à se stabiliser est actuellement inconnue.

Addendum 295b : Voir l’Incident 295-k.

Addendum 295c : Il est possible qu’il reste des spécimens de SCP-295 dans la nature, au vu des difficultés posées par le confinement en laboratoire. Toute tentative de contenir une population de SCP-295 sur le terrain doit se faire sur place, avec pour objectif l’isolement et l’élimination.

Note : Ce truc a un sérieux potentiel pour l’armement, si les petits vers nous en fournissent assez. Trouvez un moyen de le transporter et de le balancer et vous mettrez le napalm au placard. -Agent █████

Addendum 295d : Voir Rapport d'Expériences 295-1-a.

Addendum 295e : Voir Rapport d'Expériences 295-1-b.


Rapport d'Expériences 295-1-a

Rapport d'Expériences de : Dr Kondraki, tests sur les utilisations pratiques de SCP-295-1

Date : Du █-██-████ au █-██-████


Expérience n°1 : Test sur la consommation humaine

Matériel : 5 ml de SCP-295-1

Procédure : Un membre du personnel de Classe D ayant pour consigne d'ingérer SCP-295-1

Résultats : Le sujet a signalé de légères nausées et brûlures d'estomac, mais aucun effet négatif sérieux observé. Le système digestif du sujet a temporairement opéré avec une efficacité accrue de 25%.


Expérience n°2 : Utilisation en tant que source lumineuse portative.

Matériel : 20 ml de SCP-295-1, tube en verre, couche de caoutchouc, briquet.

Procédure : Un tube en verre protégé par du caoutchouc, rempli de SCP-295-1.

Résultats : Le dispositif a fourni suffisamment de lumière pour illuminer une zone de 31m2 à 16145 lx pendant plusieurs heures. L'utilisation d'un briquet sur la surface du tube rallume entièrement la solution.


Expérience n°3 : Utilisation en tant que dispositif incendiaire

Matériel : 200 ml de SCP-295-1, sphère en verre.

Procédure : La sphère est remplie de SCP-295-1 et lancée sur une structure de test en bois.

Résultats : Tout matériau entrant en contact avec SCP-295-1 a instantanément brûlé comme prévu. Les restes de la structure du bâtiment ont brûlé anormalement vite lors de l'incendie secondaire. Seulement 20% de la masse initiale de la structure est toujours présente à la fin du test.

Note : Après relecture attentive des rapports, approximativement 56% des spécimens de SCP-295 commencent immédiatement à former une chrysalide à la fin du test. - Dr Kondraki


Expérience n°4 : Utilisation en tant qu'allume-feu liquide

Matériel : 100 ml de SCP-295-1, 1 sac de charbon de bois de qualité industrielle, un barbecue à charbon, 2 steaks hachés de bœuf.

Procédure : SCP-295-1 versé sur le charbon pendant que les steaks sont préparés.

Résultats : [DONNÉES SUPPRIMES]

Note : Je ne peux même pas imaginer le manque de bon sens que cela a nécessité. Considérez votre poste d'assistant résilié, et votre niveau de sécurité révoqué. J'espère que cela vous donnera de quoi cogiter entre les séances de greffe de peau. - Dr Kondraki


Rapport d'Expériences 295-1-b

Rapport d'Expériences de : Agent T███, tests sur les utilisations pratiques de SCP-295-1. Tests approuvés et supervisés par le Dr ██████.

Date : █/██/███


Expérience n°1 : Utilisation en tant qu'allume-feu liquide (révisé)

Matériel : 1 ml de SCP-295-1, 500 g de charbon de bois de qualité industrielle, 1 barbecue à charbon, 2 x steak haché de bœuf de 100 g.

Procédure : Morceaux de charbon de bois organisés en un cône grossier. SCP-295-1 appliqué sur trois morceaux de charbon. Les testeurs portent un équipement isolant standard en amiante.

Résultats : Les morceaux de charbon traités ont brûlé presque instantanément, comme prévu. Le charbon restant s'est enflammés extrêmement vite. Les steaks hachés ont cuits deux fois plus vite que prévu. Les steaks cuits, après analyse en laboratoire, n'ont montré aucun signe de présence de substances étrangères.

Note : Comme prévu, les résultats du feu secondaire ne sont qu'une combustion et des résidus normaux. Et à quiconque a conçu le premier test d'allume-feu : Vous êtes supposés être des assistants à la recherche. Peut-être devriez-vous faire des recherches la prochaine fois que vous concevrez un test ? Le Dr Kondraki a été trop clément avec vous. - Agent T███


Expérience n°2 : Possible utilisation dans le domaine du sauvetage

Matériel : 1 membre du personnel de Classe D, 1 poutre en métal, 1 ml de SCP-295-1, 20 g de mastic de thermite

Procédure : La jambe du membre du personnel de Classe D est bloquée sous la poutre. Une ligne de thermite est appliquée sur la poutre, au dessus de la jambe immobilisée. SCP-295-1 appliqué sur la thermite.

Résultats : La thermite s'est enflammée et a brûlé presque instantanément, scindant la poutre en deux quasiment sans étincelles ou projections. La partie supérieure est tombée au sol. De l'eau fut pulvérisée sur la partie scindée et s'évapora peu et brièvement. Le membre du personnel de Classe D n'a pas été blessé.

Note : Exactement ce que j'espérais : La thermite a libéré son énergie et a traversé l'acier qu'elle touchait, mais la réaction a été trop rapide pour qu'assez de chaleur soit transférée au reste de la poutre. Ça pourrait être un moyen d'intrusion très utile en plus de ses applications dans le sauvetage. - Agent T███


Expérience n°3 : Effets dans un environnement dépourvu d'oxygène

Matériel : 1 aquarium de 10 litres rempli, 1 poids en plomb, 1 x bloc de bois de chêne non-traité de 100 g, 1 seringue ignifuge, 1 ml de SCP-295-1

Procédure : L'échantillon de bois de chêne est lesté dans l'aquarium puis injecté avec SCP-295-1.

Résultats : En une période d'approximativement 2 secondes, le bois a brûlé et s'est changé en charbon.

Note : Intéressant. Apparemment, il y avait suffisamment d'air dans les sillons pour permettre une combustion très limitée. La prochaine fois, j'essaierai avec du bois flotté. - Agent T███

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License