justarandompseudo

Salutations à vous, cher public et excusez moi du retard.

Vous êtes aujourd’hui avec moi pour cette conférence sur l'effet Tobji-Chiaretti, qu'est-ce que c'est, son histoire et son influence. Mais tout d'abord laissez moi me présenter, je m'appelle Sandra Vauchez et je suis doctoresse en essokinétique, c'est à dire la science qui étudie la manipulation de réalité. Je travaille ici, à Aleph et je suis spécialisée dans ce qu'on appelle "l'essokinétique de masse" ou EDM qui est l'étude des interactions entre la réalité et l'ensemble des essokinéticiens existants à grande échelle.

Commenç-vous avez une question ? Ce qu'est un essokinéticien ? C'est le nom plus scientifique donné aux manipulateurs de réalité en général. Donc, l'effet Tobji-Chiaretti peut être résumé en une phrase. "Si suffisamment d'essokinéticiens croient en quelque chose, ça existe." Mais ça ne parlera pas à tout le monde donc clarifions. Un essokinéticien, particulièrement quand il est de type vert, a toujours une certaine influence passive sur la réalité, elle est inconsciente et très faible, mais elle existe, sa portée est encore mal connue et pourrait potentiellement être infinie. Je vois vos mains levées, laissez moi finir, les essokinéticiens de type vert sont plus connus sous le nom de plieurs de réalité, c'est en général à eux que les gens pensent quand ils entendent les mots "manipulateur de réalité".

Par exemple, si on prend un essokinéticien et qu'on lui fait la démonstration des effets d'une "poudre magique" qui, une fois mélangée à l'eau, la fait bouillir à 200 degrés Celsius. On lui fait la démonstration une première fois et ensuite on la refait mais en remplaçant la "poudre magique" par quelque chose qui n'a aucun effet mais qui ressemble à la poudre, l'eau va bouillir à une température légèrement plus haute qu'elle ne devrait, à cause de l'influence passive de l'essokinéticien qui a modifié légèrement la réalité pour correspondre à ses attentes. Refaites l'expérience avec 100 types verts au lieu d'un et l'eau va bouillira à environ 110 degrés. Refaites la encore avec tout les types verts de la planète et votre eau commencera à bouillir à 200 degrés, c'est ça que l'on appelle l'effet Tobji-Chiaretti, l'addition de toutes les influences passives sur la réalité d'un grand nombre d'essokinéticiens.

C'est bien sûr jamais autant simple en pratique mais ça suffira pour comprendre les bases. Pour vous donner un véritable exemple et parler de la découverte de l'effet, parlons de Abbas Tobji, un cas d'école qui a amené à la théorisation de l'effet qui a d'ailleurs été nommé d'après lui. C'était un soldat de l'armée ottomane dans les années 1880, il n'avait absolument rien d'anormal et a été blessé plusieurs fois dans son métier. Un jour, toute sa famille a été tuée devant ses yeux, probablement par quelqu'un possédant des capacités anormales. Peu après, il déserte l'armée et commence sa carrière en tant que tueur à gages dans les milieux anormaux ottomans, probablement dans l'optique de se venger. En quelques années il se taille une réputation impressionnante, on raconte qu'il serait insensible aux balles, immortel et implacable.C'est là que l'effet Tobji-Chiaretti entre en jeu, sa réputation et le nombre exceptionnel d'essokinéticiens de types verts dans l'empire ottoman à cette époque font que lorsqu'en 1904, la Fondation a voulu le capturer, il a fallu envoyer plus d'une centaine d'agents lourdement armés qui n'ont même pas réussis à le prendre en vie. Il a fallu plus de 500 balles, une vingtaine de grenades de l'époque et l'effondrement d'un bâtiment entier sur lui pour le tuer, même pas sur le coup, il est mort dans le véhicule qui le transportait jusqu'au site le plus proche. L'autopsie de son corps n'a tout d'abord pas été possible à cause de sa peau trop dure, mais au bout de plusieurs semaines, le cadavres perd la grande majorité de sa résistance, exactement au moment ou la nouvelle de sa mort a commencée a être largement répandue. L'autopsie révèle plusieurs anciennes blessures par balles datant des débuts de son métier d'assassin, totalement incompatibles avec sa quasi-invulnérabilité, et aucunes traces d'un quelconque produit ou rituel anormal qui aurait pu le rendre autant résistant. C'est alors qu'un chercheur de l'époque, monsieur Fahim Albahith a émis l'hypothèse que la réputation d'Abbas Tobji est ce qui l'a rendu invincible grâce à une modification de la réalité, à l'époque l'hypothèse a beaucoup ait parlée d'elle, mais par manque de preuves tangibles, elle est restée à l'état d'hypothèse.

Ce n'est qu'en 1951, avec la chanteuse Valentina Chiaretti que cette hypothèse va vraiment être confirmée, à l'époque Valentina est chanteuse à Rome, possédant une voix magnifique mais son succès était limité à cause du fait qu'elle possédait une anomalie lui donnant 6 paires d'yeux. Malgré cela elle va vite connaître un succès retentissant, on prêtait à sa voix des propriétés magiques, d'après les rumeurs elle pouvait rendre n'importe qui amoureux de Valentina juste à l'écoute. Bien sûr, c'était faux, le chercheur à la Fondation et proche confident de la chanteuse Giacomo Mazarenti pouvait le confirmer. Mais évidemment, c'est là que l'effet Todji-Chiaretti entre en jeu, la voix de Valentina commence peu à peu à exhiber les propriétés extraordinaires qu'on lui prête, bien qu'encore loin du niveau de la rumeur. C'est là que Mazarenti qui connaissait la cas d'Abbas Todji et les théorie de Fahim Albahith eu une idée de génie, se servir d'une ancre à réalité pendant le passage sur scène de Valentina pour vérifier la théorie d'Albahith. La chanteuse accepte et dés à la prochaine représentation, ça marche, les habitués des spectacles de Valentina sont tous d'accord pour dire qu'il manquait "quelque chose" à se voix ce soir là. Mazarenti réitérera l'expérience plusieurs fois avec tout autant de succès, malheureusement l'expérience dût s'arrêter prématurément à cause du meurtre de la chanteuse quelques mois plus tard. Mais Mazarenti a désormais des preuves solides et une motivation dédoublée, il nomme l'effet "effet Todji-Chiaretti" et organise des séminaires dans plusieurs sites partout en Europe. C'est à ce moment là que l'effet est officiellement reconnu et enseigné.

Mais il faudra attendre le milieu des années 80 et la découverte de cette influence passive sur la réalité pour que l'effet Todji-Chiaretti soit réellement compris.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License