Sandbox de l'assistant Karnot
notation: 0+x

(Cet onglet est un essai de personnage)
ind.png
dist.png

Nom : Karnot Van Hoerten (Il se laisse appeler "Carotte" par à peu près tous ses collègues. Après plusieurs semaines de tests, il a été déduit que cela ne le dérangeait en rien)
Note de Karnot Van Hoerten : Vous savez, même si cette conclusion est vraie, me le demander aurait été plus simple.

Âge : entre 24 et 28 ans1

Nationnalité : Indo-français

Apparence physique : Karnot Van Hoerten est un homme mesurant un mètre quatre-vingt cinq (1m85) et pèse soixante kilogrammes (60kg) avec une peau légèrement bronzée. Il a les cheveux noirs et les yeux gris, et se laisse pousser une légère moustache de temps à autres.
L'assistant Karnot, quand il se trouve dans les ateliers de la Fondation, s'habille toujours de son bleu de travail, étant donnée la nature de ses travaux, accompagné souvent de tee-shirts représentant divers instruments et composants mécaniques et des fois à références "geeks".

Emplacement : Zone-Mem Site-Aleph | Département de Manufacture

Statut : Assistant en développement robotique

Spécialisation : Systèmes d'intervention autonomes pour la sécurité interne

Hiérarchie : Niveau deux (2)

Personnalité : Karnot Van Hoerten est d'un naturel très calme même s'il semble réagir précipitamment face à une situation dangereuse. Il n'aime pas beaucoup parler de lui même mais s'intéresse beaucoup (parfois un peu trop) à la vie des autres ainsi qu'à leur travail quand l'occasion de parler se présente à lui. Cependant, il ne vient pas de lui même vers les autres, même pour son travail. Cela lui a valu des reproches de la part de ses collègues et de certains de ses supérieurs, comme quoi il faut absolument qu'il pose la question s'il n'est pas sûr de ce qu'il fait2. Cela ne l'empêche pas d'être rigoureux dans son travail et de meilleure humeur quand de resposabilités lui sont données.
D'un point de vue psychologique, l'assistant Karnot semble ne souffrir d'aucun trouble mental, même s'il semble un peu triste lors des longues périodes où il peut rester seul (cela peut aller de quelques heures à des jours entiers sans qu'il n'ait de vraies interactions avec un autre membre du personnel). Ses parents adoptifs sont décédés lors de tests sur un SCP de la Zone-Mem, ce qui a dû aider à son choix de carrière, mais il a réussi à faire son deuil.3

Historique : Karnot Van Hoerten est originaire du nord de l'Inde où sa famille l'a placé dans le centre d'accueil pour enfants précaires Karnunamay Mriganka (aujourd'hui détruit), ne pouvant plus s'occuper de lui. Il fût adopté par un couple de chercheurs d'origine allemande travaillant tous deux dans la Zone-Mem, les docteurs ██████ Van Hoerten et ███ Van Hoerten.
Il a grandit dans l'aile B de l'annexe résidentielle de la Zone-Mem et a passé toute sa scolarité dans une école de la ville de Saint-Mathieu, jusqu'à l'obtention de son baccalauréat technologique, tout ça sans avoir jamais appris ce que ses parents faisaient. D'ailleurs, l'un de ses devoirs en CM1 demandait le métier des parents. Le jeune Van Hoerten a eu 3/20, n'ayant aucune idée de ce que faisaient les siens.4 Tout au long de sa scolarité, il semble vouer une passion particulière pour les automates et la robotique, ce qui est l'une des raisons de son poste actuel.
Lors de sa première année au lycée, il a eu vent de la nature de leur travail mais au lieu s'est montré relativement discret et a insisté pour suivre ses cours à distance tandis qu'il postulait pour travailler au sein de la Fondation . Il a donc passé son baccalauréat et a continué ses études au sein de la Zone où travaillaient ses parents. Il fût formé dans la Zone-Mem l'utilisation et la maintenance de l'artillerie sur la frégate Le Marteau.
Durant ses 4 premières années en tant que technicien de manutention de l'armement sur le Quai Camecruzac du secteur 1 de la Zone-Mem au sein du DI&ST, il s'est spécialisé sur les systèmes autonomes (tels que les radars). De là, il s'est de plus en plus intéressé au développement et à la création de matériel automatique pour le confinement des SCP potentiellement dangereux. Il dit vouloir "éviter un maximum de pertes humaines dans le confinement d'un SCP grâce à la robotique".
Note de Karnot Van Hoerten : Franchement, je pense que nous avons beaucoup de SCP potentiellement mortels qui sont encore surveillés par des membres du personnels alors qu'une autre alternative est possible.
De ce fait, il est aujourd'hui assistant au Département de Manufacture5 parallèlement au DI&ST du Site-Aleph, où il crée des améliorations autonomes pour le confinement et la maintenance du confinement de certains SCP avec plusieurs Spécialistes ou Chercheurs suivant le projet traité. Il a beaucoup voyagé de Site en Site pour différentes mission partout dans le Monde, qui consistaient la plupart du temps en une assistance sur différentes améliorations de confinement, de SCP plus ou moins importants. Il travaille aussi quelquefois à distance avec d'autres sites tel que le Site-19 pour la cellule de confinement de SCP-323. Son projet principal est une étude d'un confinement plus poussé avec le Département Scientifique du même site pour SCP-1831.
//Note de Karnot Van Hoerten : Celui-là représente un véritable challenge. Actuellement nous ne cherchons pas à renforcer son confinement mais plutôt à l'améliorer, vue la nature de ce SCP, qui n'est ni réellement possible à contenir, ni réellement dangereux. Mais je suis plutôt fier que l'on m'ait proposé de travailler là dessus.

Travaux de Karnot :6
Traductions :
SCP-3032
SCP-3059
Une Chronique Complétée
SCP-323
SCP-3099 - En cours

SCPs :
ฅ(*^ω^*ฅ)

Contes :
(υ◉ω◉υ)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License