La Comédie Singulière (collab Tesmini)

Révolution (1789-1799)

1798

[ Le Nicolas Flamel]



Les Capes Noires (1804-1814)



1804

[ L'Affaire des Gens d'Astres]
ou

1805

1er janvier : Adoption du Code Singulier, décrétant le monopole d'État en matière de singularité et officialisant la création de la Singulière Académie Impériale et de la [lien vers hub Gendastrerie].

Ce que le Directoire a tenté d'accomplir pendant des années, l'Empereur en a fait une réalité. D'aucuns pourraient dire qu'il s'est approprié le travail de ses prédécesseurs – le Code en lui-même était déjà presque entièrement rédigé depuis longtemps –, mais, face aux résistances, c'est bien la volonté de Napoléon qui a rendu possible son adoption. La France se dote alors des institutions les plus modernes en matière de Singularité.

1806

La Campagne de Nouvelle-Hollande
ou

11 avril 1806 : Le Serpent Arc-en-ciel, …, est décapité par l'armée française en Australie.

La jeune Gendastrerie venait de voir son travail assuré pour les siècles à venir : en France et partout dans le monde, des singularités apparurent par cohortes entières. Les contemporains, même les non-initiés, ressentirent l'événement, qui fit le bonheur des annonceurs de fin du monde – certains parlant au nom d'une réelle connexion à l'anormal, d'autres ne faisant que propager la rumeur.

Monsieur de Carvin
ou

[ Précis sur la cité d'Uluru]
ou


L'épilogue de la Gloire (1814-1815)



J'ai pas de titre (1815-1830)



Fondation (1830)



Le réveil de l'aigle (1852-1870)


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License