Sandbox temporaire de Tesla (plz no delet)

MANUEL ADMINISTRATIF

Volume premier :

Organisation générale de la Fondation


Troisième édition compilée par Natasha Matheny, coordinatrice à l'Administration Générale



0. Avant-propos

bkabla

Suivant votre accréditation, certaines parties de ce document peuvent ne pas vous être accessibles.

I. A l'échelle globale

1. Organigramme

1.1. Visuel

Cliquez sur l'image pour l'agrandir ou naviguez directement dessus.

1.2. Nomenclature

2. Départements

2.1. Commandement

Les deux organes décisionnels de la Fondation, le Conseil O5 et le Comité d'Éthique, sont communément regroupés de manière informelle sous le nom de « commandement ». Les Superviseurs sont en communication permanente avec le Comité, qui les conseille dans leurs décisions. Bien que le Conseil O5 garde en toutes circonstances l'autorité suprême au sein de la Fondation, le Comité d'Éthique dispose de plusieurs leviers juridiques permettant de limiter ce pouvoir en cas de besoin.

2.1.1. Conseil O5

2.1.2. Comité d'Éthique

2.2. Département Administratif

2.3. Département des Affaires Externes

Chapitre à paraître.

2.4. Agence du Renseignement

Chapitre à paraître.

2.5. Département Scientifique

Chapitre à paraître.

2.6. Département de l'Ingénierie et des Services Techniques

Chapitre à paraître.

2.7. Département de la Logistique

Chapitre à paraître.

2.8. Département de la Manufacture

Chapitre à paraître.

2.9. Département Médical

Chapitre à paraître.

2.10. Département de la Sécurité

Chapitre à paraître.

2.11. Département de la Sécurité Interne

Chapitre à paraître.

2.12. Forces d'Intervention Mobiles

Chapitre à paraître.

3. Les Branches Internationales

II. A l'échelle locale

Chapitre à paraître.

III. Annexes





MANUEL DE L'ARCHITECTE

Pour la conception d'installations sécurisées, permanentes ou temporaires, aux normes de la Fondation


Cinquième édition compilée par …, Directeur du DI&ST de la Branche Française


Avant-propos

Les architectes de la Fondation exercent un métier bien singulier. Au croisement de l'ancien art de fortifier, de l'architecture carcérale et de la planification urbaine, leur savoir-faire constitue un atout véritablement unique, aussi bien dans le monde anormal que dans le monde civil. La mission de la Fondation repose sur des installations capables de protéger le monde extérieur — et de se protéger elles-mêmes — du danger qu'elles renferment. Architecture de l'isolement, qui demande par conséquent d'assurer une mise à l'écart du monde extérieur, de ses aléas et des factions hostiles. Mais comme tout lieu de travail, enfin, un site de la Fondation est également un lieu de vie et de sociabilité. Si les aspects fonctionnel et sécuritaire sont prioritaires dans leur conception, les installations se doivent également d'être vivables pour le personnel qui les occupent. Autant d'enjeux auxquels les architectes de la Fondation ont appris à répondre, faisant de leur savoir-faire un objet jalousement gardé. C'est toute la raison d'être du présent manuel que de compiler ces connaissances afin de les faire perdurer.






notation: 0+x
Ile1.jpg

L'un des abris bétonnés côtiers de SCP-ILE-FR

Objet # : SCP-ILE-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : bl
bl
bl
blb
blb
vl
vl
vl
k

Description : SCP-ILE-FR est une île située au milieu de l’Atlantique Nord, aux coordonnées [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Sa superficie est actuellement inconnue. La majorité des côtes de SCP-ILE-FR est composée de falaise, et l'île ne possède qu'une seule plage autorisant les débarquements. De nombreuses fortifications côtières très diverses sont implantées sur toutes ses côtes, et en particulier sur sa plage. Ces fortifications se composent d'abris et de bunkers bétonnés ainsi que d'obstacles maritimes et terrestres en tous genres, dont le style rappelle les fortifications du milieu du XXe siècle. Un grand nombre de ces fortifications présentent un état de délabrement avancé.

Un nombre important de bâtiments occupe également SCP-ILE-FR. Les plus proches des côtes sont systématiquement en grande partie démolis, tandis que cet état de délabrement diminue à mesure que l'on se rapproche du centre de l'île. Malgré cela, l'agencement de ces bâtiments montre qu'ils faisaient partie d'un réseau organisé, réseau se densifiant également à mesure que l'on se rapproche du centre de l'île.

SCP-ILE-FR est affecté par une anomalie spatiale semblable à un "allongement" des distances à mesure que l'on se rapproche de son centre. De fait, il a été jusque-là impossible d'atteindre ledit centre : toutes les équipes d'exploration s'en sont rapproché indéfiniment avant d'abandonner. Malgré cette anomalie, la surface de SCP-ILE-FR n'est pas supposée infinie, et son centre est en théorie atteignable après un temps de trajet estimé à [DONNÉES SUPPRIMÉES]. L'île semble de plus constamment entourée et recouverte d'une épaisse brume indépendante des conditions météorologiques alentours. Ce phénomène rend SCP-ILE-FR invisible au-delà de sept kilomètres (7 km) et depuis l'espace.

Il est à noter que l'ensemble de SCP-ILE-FR possède un taux de Humes beaucoup plus élevé que la moyenne, augmentant graduellement à mesure que l'on se rapproche de son centre.

SCP-ILE-FR est occupée par des entités humanoïdes désignées SCP-ILE-FR-01 ci-après. Ces entités sont à l'origine des constructions présentes sur l'île et, bien que non fondamentalement hostiles, tentent d'empêcher l'accès à SCP-ILE-FR par tous les moyens possibles, et en utilisant la force s'il le faut. La communication avec les entités SCP-ILE-FR-01 est possible grâce à leur maîtrise partielle de plusieurs langages humains et une certaine capacité d'apprentissage, malgré une nature visiblement intrinsèquement anormale1. Celles-ci démontrent une intelligence et une sociabilité proches de leurs équivalents humains, mais également des différences fondamentales.

Atatalante.jpg

L'Atalante photographié depuis le B2M Nekker.

Addendum : Le … 2012, un porte-conteneur civil signala au milieu de l'Atlantique Nord un "navire fantôme" dérivant sans équipage. Le signalement attira l'attention de la Fondation car les inscriptions sur sa coque indiquaient qu'il s'agissait du FSCP-053 l'Atalante, déclaré disparu corps et biens en 1953, alors qu'il transportait

<ACCÈS REFUSÉ>

<override manuel ? y/n>

<override impos$I&|||€……>

<brèche du pare-feu détectée>

<erreur critique.eeeeeeeeee>



[installation-02]

[veilleur n°113-02]

[statut : non-reporté]

seul

seul

seul

[date du dernier protocole de maintenance : xeX$r@re*/&ur]

[protocole de maintenance décennal enclenché]

à quoi bon

[début de la maintenance n°█████]

je eeeeeeeeeeeee

les autres ne répondent

peut-être traversent-ils des complications inattendues

des siècles de complications inattendues

à quoi bon_
[DONNÉES SUPPRIMÉES]
. La trajectoire de l'Atalante fut ensuite suivie par satellite pour permettre à un B2M de la Branche Française de rejoindre le "navire fantôme" et de lancer une investigation.

La fouille du navire révéla la disparition complète de l'équipage, de la cargaison et de la grande majorité des biens présents à bord avant sa disparition. Le seul objet de valeur retrouvé fut le journal de bord du capitaine, entièrement effacé à l'exception de l'entrée de l'entrée du ██/██/19██, entrée ne comprenant que les coordonnées suivantes : [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Opération Atlantis-1 : bla
bla

Opération Atlantis-2 :

Structure.jpg

La structure inconnue photographiée depuis une embarcation légère

À … heures, alors que la flotte se trouvait à environ six miles des côtes de l'île, une large structure métallique flottante est sortie de la brume. De nature inconnue bien que visiblement très délabrée, cette structure se déplaçait de manière autonome à une vitesse proche de deux nœuds (2 kt), sans qu'aucun signe de vie ne puisse être détecté à sa surface. Une escouade de Commandos Marins fut alors dépêchée pour inspecter la structure dans une embarcation légère. La forme hexagonale de la structure ainsi que la présence d'une plateforme pour hélicoptères furent confirmées. Toutefois, des anomalies ont également été remarquées : un tirant d'eau incompatible avec la taille et la masse supposée de la structure, … et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. L'idée d'aborder la structure fut par conséquent abandonnée.

Il devint rapidement évident que le cap de la structure inconnue changeait en fonction de celui de la flotte, et en particulier de celui du BPC La Bastide. Celle-ci semblait "suivre" le bâtiment dans ses mouvements et conserver une trajectoire qui aurait provoqué une collision entre les deux navires, sans que cela puisse être expliqué. À … fut prise la décision de couler la structure du fait de la menace qu'elle représentait pour le navire amiral. Toutefois, à peine quelques minutes plus tard, l'objet se mit à émettre de violents grincements, avant de visiblement se désintégrer petit à petit. À …, la structure avait entièrement disparue.

Plage.jpg

Ce texte apparaît sous l'image.

Opération Initia Itinere :

Bunker.jpg

Ce texte apparaît sous l'image.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License