SCP-XXX-FR "Hackeur Universel"
notation: 0+x

SCP-XXX-FR

14479-sputniki-hacklediler-290x0.jpeg

Objet # : SCP-XXX-FR
Niveau de Menace : Orange Rouge
Classe : Sûr Euclide
Procédures de confinement spéciales : SCP-XXX-FR doit être confinés dans une cellule pour humanoïde standard du Site-Aleph sans aucun accès à des appareils connectés.

SCP-XXX-FR est désormais confiné dans l’ancienne salle des serveurs du Site-Aleph (voir Incident XXX-FR-1), les mesures précédemment employées ont été déplacée à cette zone, les parois de la salle ont été doublée de plomb pour empêcher SCP-XXX-FR de se connecter à un réseau, et les connexions des serveurs avec la mémoire centrale principale de La Fondation ont été coupées, mais la salle est malheureusement irrécupérable, de plus une mise à jours et un entretien régulier des serveurs doivent être réaliser afin d’éviter une désactivation prématurée de l’entité.

La salle est emplie (en plus des serveurs et de SCP-XXX-FR lui-même) d’instances qui attaqueront toutes personnes entrant dans la salle, si la personne en question manifeste des intentions hostiles évidentes envers SCP-XXX-FR.

Tout personnel du site souhaitant avoir un entretien avec SCP-XXX-FR devra passer un test psychologique, devra obtenir une autorisation écrite et signée par au moins trois (3) membres du Conseil-O5 et porter un dispositif de protection visuel ; les tests sur SCP-XXX-FR doivent êtres approuvés par le Directeur du Site-Aleph, les tests sur SCP-XXX-FR doivent êtres approuvés par l’O5-10.

En raison des capacités de SCP-XXX-FR, le Conseil-O5 à décrété que trois (3) Forces d’Interventions Mobiles doivent êtres assignées au confinement de celui-ci, les FIM ne devront avoir aucun contact entre elles pour éviter que SCP-XXX-FR ne découvrent les mesures de sécurité employée contre lui

Description : SCP-XXX-FR est une entité humanoïde mesurant 1m83 et pesant environ 75 Kg, l’entité est habillée d’un sweat-shirt à capuche gris, d’une écharpe grise, de gant en laines gris, d’un jean gris foncés et d’une paire de rangers .

La capuche de SCP-XXX-FR couvre sa « tête » (son visage étant la plupart du temps recouvert d’un masque quand il n’est pas confiné), la « tête » de SCP-XXX-FR s’avèrent être une sphère faite dans un matériau inconnu semblable à un écran, où défilent sans arrêt des lignes de Codes Binaires, sans gants les « mains » de SCP-XXX-FR sont semblables à des mains humaines (à la différence près que « l’épiderme » est constitué de la même matière que le reste du corps de l’entité) les « ongles » de SCP-XXX-FR sont en fait des ports USB et des prises de câbles Ethernet, si un individu autre que SCP-XXX-FR lui-même regarde directement le visage de l’entité sans dispositif de protection visuel (ou si il y a contact direct avec « l’épiderme » de l’entité), un effet mémétique s’enclenche celui-ci peut alors avoir accès au cerveau de l’individu ciblé et y effectuer diverse action ; allant de la lecture des souvenirs à la modification de certains.

SCP-XXX-FR est aussi capable de « reprogrammer » des individus pour qu’ils lui obéissent, ces individus deviennent alors des instances de SCP-XXX-FR (l’effet s’applique également sur les flux vidéo en direct, mais pas sur les vidéos enregistrées à l’avance ou sur les photographies).

Les instances de SCP-XXX-FR sont reconnaissables à leurs yeux dont l’entièreté du globe oculaire est occupé par des lignes de Codes Binaires, les instances semblent insensibles à la douleur et développe une force et une rapidité hors du commun ; il n’est à ce jour pas possible de libérer une instance ayant été crée directement par SCP-XXX-FR, l’élimination étant la seule façon de couper le lien avec SCP-XXX-FR.

Note 2 : SCP-XXX-FR à un tel contrôle sur ses instances qu’il peut les neutraliser, les éliminer ou les plonger dans un état végétatif quel que soit la distance qui le sépare desdits instances.

Note 3 : Depuis l'Incident XXX-FR-1, SCP-XXX-FR peut superposer sa conscience à celle d’une de ses instances, l’instance en question devient alors une « copie » humaine de SCP-XXX-FR, possédant les mêmes capacités que SCP-XXX-FR mais à un degré considérablement réduit, de plus l’instance ne peut pas crée plus de deux (2) autres instances et les instances nouvellement crée pourront revenir à elles si l’instance les ayants crées est éliminée.

SCP-XXX-FR est également capable d’avoir accès à tous les systèmes internes, réseaux, appareil connecté et serveurs du monde entier, SCP-XXX-FR à même pu être capable d’accéder au tréfonds du Deep Web sans code d’accès spécial ; toutefois il est à noter que l’entité ne peut pas se connecter à un réseau s’il n’a pas de contact direct avec un appareil connecté, SCP-XXX-FR n’a plus besoin d’un contact direct pour se connecter à un réseau (voir Incident XXX-FR-1).

SCP-XXX-FR fut découvert le ██/██/201█ après que les serveurs de La Fondation furent paralysé par une attaque DDOS massive, juste après une importante partie des données de la mémoire centrale de La Fondation furent volée et remplacer par une photo de SCP-XXX-FR, la FIM Mu-4 fut charger par le Conseil O-5 de traquer l’adresse IP du hacker responsable de l’attaque ; deux (2) jours plus tard la position de SCP-XXX-FR fut découverte, une unité de récupération de dix (10) Agents fut déployer dans la zone qui se trouvait dans l’ancien entrepôt de la société ███████ près de la ville de ████████.

A leur entrée dans le bâtiment les Agents furent immédiatement attaquer par des instances de SCP-XXX-FR qui se jetèrent sur eux en les attaquants à mains nues ; les instances furent éliminer mais eurent le temps de tuer l’Agent███████ et l’Agent█████ avant de succomber ; finalement après deux heures de recherches les Agents débusquèrent SCP-XXX-FR dans une salle emplies d’ordinateurs, l’entité portait un masque du groupe d’hackers anonymous, l’Agent██████ plaqua l’entité au sol et lui retira son masque, ce qui provoqua l’activation de l’effet mémétique, l’Agent██████ se retourna contre ses collègue et du être abattu, finalement SCP-XXX-FR fut assommé par l’Agent████ et fut emmené et confiné au Site-Aleph.

Addendum-XXX-FR-01 : SCP-258-FR se laisse généralement faire lors des tests et répond volontiers aux interviews, il ne fait par-contre jamais rien gratuitement et demande toujours des contreparties en échange de son aide.

Addendum-XXX-FR-02 : Objet reclassé en Euclide après l’Incident XXX-FR-1 aucune expérience n’est autorisée sur SCP-XXX-FR depuis.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License