/dev/scp (Styrius')

Traductions

État Titre Type Original Accès Autre
En cours Dans les tranchées avec les morts Conte In the Trenches with the Dead Accéder Conte sur SCP-2111 et SCP-3125
En attente SCP-3125 Rapport SCP-3125 Hub de la Division Antimémétique
En attente CAS VERT INCOLORE Conte CASE COLOURLESS GREEN Hub de la Division Antimémétique
En attente Je pensais que tu étais mort seul Conte I Thought You Died Alone Appairé avec "Moonlighting"
En attente Moonlighting Conte Moonlighting Appairé avec "Je pensais que tu étais mort seul" ; Notifier TrankTrank et Sun Tzu Sun Tzu avant publication

Projets

Aucun pour l'instant.

Accéder


Dans les tranchées avec les morts -

Si vous pouvez lire ceci, vous êtes déjà mort.

2.10 — Cinq Dogmes de la Défense : Le Guerrier d'Identité doit dépendre de cinq éléments-clés de son identité pour se défendre dans l'ELI, ainsi que pour survivre sur le long terme. Nous appelons ces cinq éléments des "dogmes" parce que vous devez les croire si vous comptez survivre.
2.10.1 — RAMES : Utilisez le sigle mnémotechnique "RAMES" pour vous rappeler vos cinq dogmes : Récit, Ancre, Mission, Emotion et Société.

Manuel du Camp d'Entraînement à la Guerre d'Identité-01 : Techniques de base

Ω—Ω

Objet # : SCP-3125 (Itération de la Force d'Intervention Mobile Oméga-Zéro)

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : L'incursion en cours de SCP-3125 doit être surveillée, et contrée par la Force d'Intervention Mobile Oméga-Zéro ("Ará Orún") partout où c'est possible. Les chercheurs en antimémétique de la Fondation doivent être protégés tant qu'ils sont en vie, et dans l'éventualité de leur mort, leurs info-flux naissants doivent être défendus contre la prédation de SCP-3125 dans le but de faciliter leur recrutement par la FIM ω-0. Les survivants doivent être infectés avec un antimème amnésiant rétrograde ciblé de Type X et toute information concernant SCP-3125 doit être effacée.

Il est théorisé que l'unité de confinement de SCP-3125 au Site-41, conçue par le Dr Bart Hughes, est un outil de confinement inversé et représente un espace mémétiquement isolé dans lequel les entités de construction informationnelle ne peuvent entrer ; ceci inclut aussi bien SCP-3125 que les opérateurs de la FIM ω-0.

Un membre senior du personnel de la Division Antimémétique doit visiter SCP-3125 toutes les six semaines (42 jours). Durant cette visite, une Équipe Revenante de la FIM ω-0 doit se manifester dans l'antichambre de confinement de SCP-3125 et se maintenir à disposition afin de fournir soutien et défense, si besoin, au membre du personnel lors de sa sortie.

Description : SCP-3125 est un écosystème mémétique invasif ou possiblement une unique grande construction informationnelle auto-gérée, provenant d'un système informationnel ou d'une noosphère étrangère de complexité bien plus élevée que celle de l'humanité. De ce fait ses occurrences sont naturellement adeptes des techniques de la Guerre d'Identité, et doivent être considérées comme extrêmement dangereuses.

Ce système est capable de détecter et percevoir des info-flux non sécurisés qui contiennent de l'information à propos de lui1. Une incursion a lieu à tout moment (et à tout endroit) où ces informations sont détectées, ce qui a pour conséquence la manifestation d'organismes arachnoïdes camouflés anti-mémétiquement soutenus par l'assaut continu d'infolasers. Cette incursion attaque toute personne qui accueille en elle des informations concernant SCP-3125, ainsi que les individus détenant un lien de proximité avec une de ces personnes (par similarité du mémome), les tuant et les effaçant de la noosphère.

Le résultat de cela est que parmi les plus de 400 groupes engagés dans de la recherche antimémétique qui étaient connus par la FIM ω-0, seuls deux demeurent : les Divisions Antimémétique et Contreconceptuelle de la Fondation. Les autres groupes furent non seulement éliminés, mais également oubliés et non remarqués ; leur existence même est désormais enterrée sous de complexes structures antimémétiques renforcées par rétroaction.

À ce jour, 36 incursions ont été contrées avec succès par les Équipes revenantes de la FIM ω-0, mais non sans occasionner de lourdes pertes, ayant pour conséquences le formatage irréversible de 13 opérateurs, et des dégâts d'identité permanents significatifs à 17 autres. Une fois qu'un chercheur est ciblé, ces attaques continueront soit jusqu'à ce que ce chercheur soit tué, soit jusqu'à ce qu'il souffre d'amnésie rétrograde telle qu'il ne possède plus d'informations d'intérêt.

Dans l'éventualité que cela soit la préparation d'une attaque, les défenses de l'humanité ont maintenant été largement éliminées. Les défenses antimémétiques supérieures de la Division Contreconceptuelle paraissent avoir camouflé celle-ci aux yeux de SCP-3125, mais au coût de leur propre ignorance. Il apparaît en effet qu'en tant que contre-mesure, ils se soient eux-mêmes rendus incapables de conceptualiser SCP-3125, résultant en leur incapacité à organiser une réponse. Il est théorisé que la Division Antimémétique travaille actuellement sur une stratégie de confinement à l'intérieur de la chambre de confinement de SCP-3125, mais en conséquence la Division est sous assaut constant et indétecté. Plus de 3500 membres du personnel de la Division ont été tués depuis 2012, et seuls 27 % ont retenu assez d'info-flux cohérents pour être recrutés avec succès par la FIM ω-0.

Ω—Ω

2.10.1.1 — Récit : Nous sommes seulement les histoires que nous nous racontons sur nous-mêmes. Les Guerriers d'Identité doivent avoir un récit d'eux-mêmes clair et constant. Toutes les attaques contre votre identité ciblent fondamentalement ce récit, et tentent soit de le modifier soit de faire en sorte qu'il soit oublié. Votre récit, c'est vous, si vous en perdez le contrôle, alors vous êtes perdu.
2.10.1.1-A — BIE : Vous maintiendrez constamment à jour une Biographie d'Identité Essentielle (BIE) qui suivra les standards données dans la Section 3. Ce document sera sujet à inspection par vos supérieurs.

Manuel du Camp d'Entraînement à la Guerre d'Identité-01 : Techniques de base

Enregistrement de manifestation — Opération Ville Froide

Équipe : Revenant-3

Membres : Lyn Marness (Leader/Méméticien de terrain), Santosh Desai (Défense d'Identité), Zoe Smith (Attaque d'Identité), Riley Cooper (Manipulation d'espace-rapide)

Briefing : Aujourd'hui à 1030, il est prévu que la Directrice Wheeler visite la chambre de SCP-3125. Je n'ai pas besoin de vous rappeler la menace significative que SCP-3125 représente, et que ce que la Directrice Wheeler a pu faire dans cette chambre ces derniers temps représente notre principal espoir en ce qui concerne l'organisation d'une défense efficace.

Revenant-3, il vous est ordonné de vous manifester au Site-41 à proximité du sas de confinement de SCP-3125, et d'attendre le retour de la Directrice Wheeler. Vous lui fournirez toute aide dont elle paraîtra avoir besoin, et la défendrez contre tout assaut par des entités liées à SCP-3125.

Votre manifestation, nom de code "Opération Ville Froide", a été insérée dans les systèmes concernés et est disponible pour activation.

Rappelez-vous : Nous sommes les Saints qui gardent,

— Amos Sanchez, Directeur des Opérations, FIM ω-0

DÉBUT DE L'ENREGISTREMENT DE MANIFESTATION

<se manifestant : Marness L ; Desai S ; Smith Z ; Cooper R>

Marness : OK les petits spectres, on est connectés. C'est parti pour faire marcher la vidéo.

Le flux vidéo montre l'antichambre de confinement de SCP-3125. Le chercheur Paul Kim est assis devant le terminal. Le témoin d'occupation du sas est allumé.

Marness : Arrière-garde, statut défensif ?

Desai : La situation est nominale. Il y a toujours cette pression qui est dans le Site-41 depuis au moins un an, mais mis à part ça nous sommes en sécurité.

Marness : Bien reçu. Restez sur vos gardes. Saints, et espérons que Marion revienne de là-dedans avec quelque chose cette fois.

Ω—Ω

2.10.1.2 — Ancre Vos ancres sont ceux parmi les vifs qui se souviennent de vous. Les ancres fortes vous connaissaient bien, ont souffert en vous perdant, et on pris des mnésiques à un moment dans leur carrière. Au début vous aurez besoin de votre ancre pour survivre mais vous pouvez, et allez, apprendre à faire sans. Une ancre forte peut être une ressource puissante pour le Guerrier d'Identité. Vous pouvez apprendre à utiliser votre ancre pour soutenir votre récit, apprendre à sentir la position de votre ancre et son état émotionnel, et même vous manifester à son emplacement.
2.10.1.2-A — Évaluation FC : En utilisant les exercices de la Section 3 vous serez capable de quantifier la force de vos ancres. Cela est fait en utilisant l'échelle FC (Force de Chaîne). Afin de vous qualifier pour les opérations de terrain, vous aurez besoin d'au moins une ancre avec une FC de 4,5 ou plus.

Manuel du Camp d'Entraînement à la Guerre d'Identité-01 : Techniques de base

Smith : Hé, Riley, tu savais que notre gars Santosh avait l'ancre la plus forte enregistrée dans la Force d'Intervention ? FC 7,8.

Cooper : Vraiment ? Je savais même pas que c'était possible, c'est une échelle logarithmique, non ? Qui est ton ancre, Santosh ?

Desai : Mon père. J'aime pas vraiment en parler.

Marness : Pas de secrets entre les morts, fiston.

Desai : Ouais, ouais… d'accord. Je suis mort depuis bientôt une décennie maintenant. Il continue de m'envoyer des mails, se blâme lui-même et n'arrive pas à aller de l'avant, et il se tient délibérément sûr qu'il est qualifié pour la prise de mnésiques pour être sûr de ne rien oublier. C'est terrible pour lui, ça me met mal à l'aise, et ça fait de moi une ressource importante pour Oméga Zulu.

Cooper : Mon Dieu, c'est horrible.

Smith : Euh, qu'est-ce qu'il regarde, lui.

Smith : On a un vecteur hostile ici. Chef, vous voulez qu'on Casper ça ?

Marness : Desai et Cooper, gardez un œil sur Kim, il est compromis. Ouais, c'est définitivement du 3125, comme on en a combattu en 76. Contre-mème en cours d'injection.

Marness : Allez Paul, réfléchis !

Sur le flux vidéo, le sas commence à tourner. Kim se lève, surpris, et s'approche de la porte. Celle-ci tourne et s'ouvre. Marion Wheeler est au sol à l'intérieur de la chambre.

Desai : Vous sentez ça ? Elle est sous assaut infolaser. J'arrive à bloquer, mais je ne sais pas combien de temps ça va tenir.

Marness : Cooper, commence à composer un message pour Wheeler, essaie de la prévenir.

Cooper : Je suis dessus.

Sur le flux vidéo, Wheeler est toujours recroquevillée au sol du sas. Kim lui parle. Il déplie un couteau de poche et se penche vers Wheeler.

Smith : Je suis en train de remonter son fil. Ou celui de ce qui est en train de le manipuler… Tout son mémome a été récrit, et ce qui y est maintenant est bien attaché. Je n'ai jamais vu une chose pareille.

Desai : Ça essaie de la récrire aussi. Je fais bouclier, pour l'instant.

Wheeler et Kim sont en difficulté, Wheeler pare un coup et en donne un violent à Kim. Il est lancé à travers la pièce et contre la paroi.

Cooper : Putain !

Du sang coule du nez de Kim et forme des mots sur le mur derrière lui, "Wheeler, Site-41 assiégé. Compromis". Wheeler se lève brusquement, et jette un œil au message. Elle regarde alors directement dans la caméra et articule clairement "Je vais bien. Je me souviens du plan", et se met à courir hors de la chambre de confinement.

Wheeler sprinte à travers le couloir, en direction de la pharmacie. Autour d'elle le Site-41 commence à souffrir des dégâts structurels. Des tuiles de plafond tombent derrière elle et un organisme arachnoïde de la taille d'un chien apparaît, et commence à se déplacer sans bruit derrière Wheeler. Soudain l'organisme chancèle et s'écrase contre le mur. Derrière lui une autre araignée tombe du plafond.

Smith : Ces choses-. D'accord, j'ai les fils du premier. Je l'ai rendu assez confus au sujet de ce qu'il est maintenant.

La deuxième araignée se froisse spontanément en une boule et cesse de bouger.

Cooper : Guh. J'aime pas les araignées.

Une troisième tombe et se déplace furtivement derrière Wheeler.

Marness : Je l'ai. Elles se défendent.

Cooper : Quelque chose m'a mordu. Deux secondes. Je suis Riley Cooper. J'ai cassé les dents de mon frère avec une balle de basket quand j'avais 12 ans. Je suis Riley Cooper. OK, c'est bon.

Desai : Ouais, elles sont en train de sentir tes fils. Je suis dessus.

Les deux araignées restantes s'effondrent soudainement sur elles-mêmes et s'écrasent en deux boules. Une succession rapide d'une douzaine d'araignées supplémentaires tombent du plafond, suivies par une pluie de débris du sol affaibli de l'étage au-dessus.

Cooper : J'les ai toutes.

Desai : Wouah, ça c'est de l'esprit frappeur vénère, la bleue.

Cooper : Ouais, je suis VRAIMENT énervée.

Le flux vidéo change rapidement et Revenant-3 reprend Wheeler alors qu'elle atteint la pharmacie. Des vrilles de bruit de fond obscur se tortillent et sont en train de croître lentement à partir des coins du cadre.

Desai : L'environnement informationnel est en train de devenir corrosif envers les données cohérentes. On va bientôt perdre les caméras. Je vais les maintenir aussi longtemps que je pourrai.

Alors que Wheeler entre dans la pharmacie, une femme qui épiait derrière la porte plonge sur elle avec une aiguille, murmurant des choses incohérentes. Wheeler recule vivement et bloque le bras, l'empêchant d'atteindre son cou.

Cooper : NON !

Une lourde armoire médicale se libère de ses boulons et est violemment lancée à travers la pièce et sur le crâne de la pharmacienne, brisant celui-ci et s'écrasant contre le sol. Wheeler tombe en arrière et atterrit violemment. Puis elle jette un coup d'œil aux restes de la pharmacienne avec un frémissement visible et se recompose, avant de se déplacer vers la partie la plus sécurisée de la chambre forte.

Marness : Elle va avoir besoin d'une identification à trois facteurs pour avoir ce qu'elle veut, si elle fait ce que je pense qu'elle est en train de faire.

Smith : Cette chose est en train de mâcher l'information de partout, elle est définitivement en train de mettre le chaos dans les systèmes de sécurité. Je ne suis même pas sûre que le scanner puisse encore reconnaître des données biométriques.

Marness : Une bonne chose que mon équipe soit celle qui a conçu ces systèmes en premier lieu… et, je suis dedans. Marion est mon ancre, ces systèmes ne pourront pas l'oublier maintenant, aussi longtemps qu'elle ne m'oubliera pas.

Desai : On n'a aucune certitude, chef.

Marness : Avec ce qui est là-dedans, elle ne vivra pas assez longtemps pour encore oublier quoi que ce soit.

Ω—Ω

Wheeler se déplace entre les membres du personnel catatoniques en position fœtale au milieu des morts et des mourants. Des membres du personnel vivants sont visibles sur d'autres flux en train d'articuler des chants de gorge incompréhensibles tout en gravant d'étranges glyphes sur eux-mêmes et les uns sur les autres. Wheeler suit des flèches dessinées sur les murs avec du sang, ce qui lui permet d'éviter tout contact avec les infectés.

Smith : Et ensuite vers la droite en direction du bloc C.

Cooper : Bien reçu.

Smith : Merde ! Ça s'est écroulé. C'est raté pour la Zone 11. Ça l'a rendue complètement inaccessible.

Desai : Elle n'a aucun moyen d'arriver à l'armurerie, maintenant.

Marness : On peut gérer ça. Coop, défonce cette porte qui mène vers le nord. Elle peut couper par là et atteindre les ascenseurs.

Marness : J'y pense, il y a probablement quelque chose là-bas qu'elle pourrait utiliser.

Alors que Wheeler arrive à l'intersection, le mur opposé se déchire, révélant une chambre de confinement sans éclairage. Des rangées de casiers de confinement standard se profilent dans l'obscurité.

Marness : Zoe, elle va avoir besoin de lumière.

Smith : Ouais, en effet. Je vais avoir besoin d'un peu de musique :

Des grains de poussière flottant dans l'entrée nouvellement créée se rassemblent et s'unissent de manière visible en une seule et même masse. Après quelques secondes, une courbe ectoplasmique lumineuse prend forme, puis une autre, puis des dizaines. Elles résultent en une silhouette reconnaissable, celle d'un essaim de papillons de nuit qui brillent doucement tout en tourbillonnant autour de Wheeler, tandis que celle-ci entre dans la chambre-forte en marchant sur le mur d'acier déchiqueté.

Desai : Pas de surveillance là-dedans. On est aveugles. Cette chambre-forte n'est pas non plus sur les plans ? Qu'est-ce qu'elle fait là ?

Marness : C'est un dispositif pour le confinement de Classe-Sûr hérité des Impensables, perdu et oublié par tous depuis bien longtemps. Tous, moi excepté.

Marness: Cooper, can you reach in there?

Cooper: Probably, a little, yeah.

Marness: Three rows in, second locker from the right. Combination is 23-19-32. Only one lock, those were simpler times.

Cooper: Got it! What's in there?

Marness: We confiscated it from High-Energy when it turned out their alien "disintegrator" was actually just turning targets into antimemetic worms that the rest of the Foundation couldn't see. Then we made sure they forgot they ever had a SCP-7381.

A section of wall in Area 09 suddenly flashes into a shower of tiny white worms and Wheeler steps through the hole. Over a quarter of the image is now obscured by the roiling tentacles of static at any time.

Marness: Right on schedule.

Desai: Looks like they are getting coherent. There's four, no, six, massing near the elevators and they've stopped cutting on each other. They're just waiting.

Smith: No getting around them. She's going to have to go through.

Smith: Ugh, it's getting worse than before. It's like a hand has reached into them and is now wearing the thinnest notion of people as finger puppets. I'm trying to dethread them. All of this connects, but none of it makes sense. There's no semantic content … it's like it's all just structure … but there's no pattern … no meaning.

Cooper: Fuck 'em. Still made of meat.

The feed switches to a view of the the front of the elevators barely visible behind the static. One of the six people waiting bursts into flames. He runs screaming into the woman in front of him who also ignites. One by one, three more collapse from internal bleeding and organ failure. When Wheeler appears around the corner all but one are down. She aims the red two pronged mass of pipes at the remaining man, converting a quarter of his body mass into worms, then ducks into the elevator

The interior of the elevator is barely visible behind the static. An old corpse slumps under the words "Grey is here", scrawled on the wall. Wheeler is visible briefly speaking apparently to herself. The elevator begins to descend.

Desai: Boss … it's getting a lot worse. I'm not…

Smith: I remember I took some personal time when I got the diagnosis. Richards knew, of course, but I didn't tell anybody else in Eta-11 yet, I couldn't even tell Helen. I uh, I think that I went to Portland and met with Charlie. I told him over coffee, we were crying, but I don't understand. Why him? Didn't we need to stop him? I don't remember grgkkjkldsfkj

Smith: Oh. I think I can hear the signal now.

Smith: Hey Santosh, look at this thread that winds through your whole self worth, through all your relationships, all throughout your sense of duty and back again. Some pathetic little childhood trauma, that you've painfully nursed through life and death. Didn't your mother ever tell you not to pick at your boo-boos? It would be so easy to loop this around until the feedback just tears you wide open.

Desai: Dad! Dad! You remember that placement test? I got a 95 on it!

Cooper: What the hell, Zoe?

Marness: Damnit Smith, you are an MTF Omega-Zero Operative. Even death could not release you from duty and you sure as hell aren't relieved now.

Smith: Zoe Smith died a long time ago, I am just a biography who once played at being the woman it described. You are way too old to still be playing pretend, Lyn, grow-up.

Desai: Negative, just try to get your people out of here. I'm going to activate the failsafe before he can finish killing us all.

Smith: Santosh is coming apart. This shade will fall to the same flaws that destroyed the man and then we'll be left defenseless. Won't that be awesome?

Marness: Specialist Smith: reset CIB to protected state: three-heirophant, two-moon, one-magician, zero-reset-zero.

Smith: Lyn, what part of "higher complexity memetic ecology" don't you get? The first thing it did was lock all your crude backdoors behind it.

Desai: I died letting you think I hated you. How could I do that?

Smith: See his whole sad meaningless life spilling out of this one tiny hole. Watch out, don't get any protracted adolescence on you! :p

Cooper: Injecting pacificati—urk.

Smith: Nice try Riley, but you should leave editing to the pros. Have a flashback while I deal with the real threats.

Cooper: It's smiling at me. Why is it smiling at me?

Desai: I… died… I died… I died for a reason. For duty. I had, no, I have a duty. I am Santosh Desai, Keter Containment Specia… no, Identity Defense Specialist, Mobile Task Force Omega-Zero and I will not falter, not even in death. … Threads go both ways, Smith.

Smith: What? You can't … I think when I was sick I tried to make up songs to the beat of the hospital machines. Why can't I remember the words?

Marness: Welcome back Desai, good job. How are you holding up?

Desai: More-or-less together now, sir. I'm not coming apart anymore, anyway. I don't know if I can survive another dethreading like that. What can we do for Smith?

Marness: Nothing, son, Zoe's gone. Just take Cooper and get the hell out of here.

Cooper: No way. No. NOBODY IS LEFT BEHIND. NOT EVER AGAIN.

Smith 55: I can see you.

Desai: Sir?

Marness: It's over, son. Marion's got the plan, but she's not coming out of here alive, and I am going to stay to see her end this. You know how it is, you made that call yourself once.

Cooper: YOU NEED ME HERE!

Marness: Our fight's over, Riley, now it's all up to Bart Hughes and Marion Wheeler, one way or the other. If this fails, it's going to be a tough fight up there, it's going to be a resistance, they'll need you in it. I need to stick with my anchor. Santosh, go to yours.

Desai: Understood. Riley, listen to me, we are going to snap back to my Dad. You heard your orders.

Cooper: What? But … yeah okay.

Marness: Fight another day, Saints.

<demanifesting: Desai S; Cooper R>

Marness: Marion's got you now, you spidery son of a bitch.

55: No, no she doesn't.

Marness: So you communicate after all.

55: Of course I do

Marness: You really shouldn't be able to. You are a fifth dimensional pile of rotten ideas. An incomprehensibly complex set of symbols devoid of meaning. Coherent dialog is pretty much the opposite of what you are made of. Yet, you are apparently engaging in it. What does that tell us? Is contamination both ways? Swallowed something too coherent once, I think. You've got a little human-shaped lump inside you now and you can't digest it. It's a memeome, an adaptable system of aggressively self-organizing information. It's spreading, simplifying and ordering wherever there is contact, and when you try to stop it it just spreads faster, doesn't it?

55: You know, I almost feel sorry for you, Lyn? You're consistently, eternally too late… I killed you twice, and you keep turning up here at the end anyway. All those lost battles, you almost won, three entire lost wars that you managed to come up with something that just might have worked if you only had more time, and then I get to watch you have to make yourself forget about it and start all over again. The eternal loser. You don't deserve that kind of luck. Nobody does.

Marness: Someone has to try. We only needed to get it right once.

55: I killed your whole team. I did it twice! I ate your life, left you to rot, and then eventually I killed you anyway. I'll hunt your new team down and I'm going to eat them, bring them up here with me, make them a part of the whole. After you watch, I'll just erase you, there's nothing in you that I need. You are out of last chances, old man! The war is over! Finally! All that's left is Marion, a division of one! Dying from mnestic overdose, two hundred metres underground, cared for by no one known to exist to no one. No one except a handful of meaningless leftovers soon to be part of an immortal, unkillable idea.

The elevator stops, and the feed switches to an airlock. This camera is better shielded and the picture clears. Wheeler opens the door and steps into the airlock.

Marness: Even if this doesn't kill you, I know we've hurt you.

(Audio feed) Wheeler: Ideas can be killed.

55: How?

Wheeler: With better ideas.

Marness: Infection goes both ways. You've caught a case of us.

The airlock's complex outer door folds closed.

<signal lost>

Ω—Ω

TO: ALL HANDS
From: Director Sanchez
Subject: Loss of Site-41

Saints,

I regret to inform you that Site-41 was erased by an Antimemetic device this morning, taking with it the rest of Antimemetics Division, as well as MTF ω-0 agents Lyn Marness and Zoe Smith. No information can survive there now. All knowledge of Antimemetics Division and its people is gone from the quick, only we, the dead, remember them.

For many of you this means you've lost anchors. This is regrettable, but does not have to be catastrophic. Remember, without anchors you must rely even more upon the remaining four Dogmas of Defense, but they will sustain you.

Furthermore we are now very clearly at war, and it is just as clear that we are certainly losing it. SCP-3125 was never contained at Site-41, but rather the containment chamber may have been the only place it isn't, designed to develop a plan to combat the invasion without detection. We have no idea if there ever was such a plan, and currently have no way to retrieve it, if there was.

It's unclear how long we have before it targets us directly, but recent developments indicate that it is capable of doing so. All MTF ω-0 operatives should exercise extreme caution, and be prepared to defend yourselves.

It is now clear that Dr. Bart Hughes was aware of the threat, before he disappeared, long before the rest of us knew. If he had anticipated this, it's possible Dr. Hughes had a plan to win this war.

Hughes' whereabouts are unknown among the quick, nor is he among us. It is imperative that we find him, wherever he is, alive or dead.

Remember: We are the saints who guard,
— Amos Sanchez, Operations Director, MTF ω-0

« SCP-2111 | Dans les tranchées avec les morts | Une frontière dangereusement fine »


Projets -

Aucun pour l'instant.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License